Chamonix, la magie des quatre saisons !

le 18/08/2020

Destination privilégiée en hiver, par les amateurs de sports de glisse, on oublie parfois que Chamonix se révèle aussi en été. Elle séduit ainsi les voyageurs amoureux de la nature. Découverte...



Encadrée par les montagnes, la commune de Chamonix-Mont-Blanc, située en Haute-Savoie, se trouve à la jonction entre la France, l’Italie et la Suisse. C’est ici que se trouve le plus haut sommet d’Europe Occidentale : le Mont-Blanc. Entre lacs, montagnes et cascades, découvrez toutes les activités possibles à Chamonix, capitale mondiale de l’alpinisme, en été.

La belle histoire…


L'histoire de Chamonix remonte à 1741, deux explorateurs anglais, Windham et Pococke découvrent la Vallée de "Chamouny" et ses glaciers, ils rencontrent une population rurale et montagnarde, vivant essentiellement de l'élevage et de maigres cultures de seigle et d'avoine, et un monastère. Ils explorent la vallée et visitent la Mer de Glace. Le récit de leur visite, publié dans toutes les gazettes littéraires d'Europe, fera naître un véritable engouement pour Chamonix.


On doit le premier hébergement à Madame Coutterand. Elle ouvre son auberge en 1770. En 1783, après le passage de voyageurs célèbres tels que Saussure, Goethe, Bourrit, un premier hôtel de luxe est construit en 1816 (Hôtel de l'Union), suivent la Couronne, le Royal et beaucoup d'autres. En 1821, la Compagnie des Guides est créée, suite à un accident survenu au Mont-Blanc. En 1860 une route carrossable est construite reliant Genève à Chamonix via Sallanches. Jusqu'à la fin du 19e siècle, les guides constituent la première puissance économique de Chamonix.

Dès le début du 20e siècle, ce sont les hôteliers qui reprendront ce pouvoir avec la construction de nombreux établissements. Le fait plus marquant, on le doit à deux chamoniards, Paccard et Balmat. Ils réalisent la première ascension du Mont-Blanc en 1786. Il faudra attendre juillet 1901, pour voir le train arriver et désenclaver Chamonix en hiver. Dans les années 1908-1910, Chamonix vit au rythme des saisons hivernale et estivale. Le ski est introduit dès la fin du 19e siècle par le docteur Payot. La première grande saison d'hiver est lancée en 1906-1907, en partie grâce à l'initiative du Club Alpin Français qui organise des concours locaux de sports d'hiver.



Les premiers équipements touristiques voient le jour : Chemin de Fer du Montenvers (1908), le téléphérique des Glaciers (1924), le téléphérique de Planpraz (1927), le téléphérique du Brévent (1930), le plus célèbre, le téléphérique de l'Aiguille du Midi (1955) suivi un an plus tard par le téléphérique de la Flégère. N'oublions pas qu'en 1924, Chamonix accueille avec les Premiers Jeux Olympiques d'Hiver et dans le comité d’organisation, on trouvait Roger Frison-Roche, alpiniste, explorateur et écrivain.

Visiter le centre de Chamonix...

Si Chamonix reste une destination nature avant tout, l’été, il est particulièrement agréable de flâner dans cette petite ville fleurie au pied des montagnes enneigées. La cité regorge de petits musées. Il y a le musée Alpin qui retrace les débuts de l’alpinisme et l’histoire de la vallée de Chamonix.



Faites un détour par l’Église Saint-Michel. De l’édifice construit à l’origine par les moines bénédictins en 1119, il ne reste aujourd’hui que la tour du clocher. L’Église de style Baroque savoyard que l’on connaît aujourd’hui a, quant à elle, été construite entre 1709 et 1864. Cette jolie petite église est classée monument historique le 28 décembre 1979.  Poursuivez votre tour par le Musée des cristaux. Il présente une exposition sur l’alpinisme ainsi qu’une belle collection de minéraux (ré-ouverture printemps 2021).

Les grandes excursions…

En tour premier lieu, les visiteurs se pressent à l’Aiguille du Midi est probablement le point d’intérêt le plus incontournable de la région. Ce pic montagneux, qui culmine à 3842m d’altitude, est le plus haut sommet de Chamonix accessible en téléphérique - il y a 22 sommets de plus de 4000 m dans le massif du Mont-Blanc. Un premier tronçon vous transporte, en 10 minutes, jusqu’au premier niveau, le Plan de l’Aiguille, à 2317 m d’altitude, c'est déjà un bel aperçu de ce qui vous attend plus haut.


Il faut ensuite emprunter un nouveau téléphérique pour atteindre la seconde « gare » et ses 3777 m d’altitude et profiter ainsi d’un panorama réellement à couper le souffle sur le Mont-Blanc, la Vallée Blanche et bien plus encore ! La table d’orientation située sur les terrasses permet de mieux identifier les différents sommets. Pour une petite montée d’adrénaline, direction le Pas dans le vide. Pénétrez à l’intérieur d’une cage en verre transparente suspendue dans le vide, au-dessus du glacier des Bossons, situé 1000 m plus bas. Sensation forte garantie !


Sur place, à voir également des expositions sur le thème de l'alpinisme et ainsi que sur la construction du téléphérique permettant d’accéder à l’Aiguille du Midi. Enfin, il est conseillé d’emprunter le « tube » de 32m de long pour faire le tour de l’aiguille. A noter : penser à prendre des vêtements chauds car, même en été, les températures sont fraîches et la neige omniprésente à cette altitude.


Les ferrovipathes se donnent rendez-vous à Saint-Gervais-Le-Fayet pour embarquer à bord du TMB, comprenez le Tramway du Mont-Blanc. Un train à crémaillère qui vous plonge dans un voyage rétro pour admirer de sublimes paysages montagneux jusqu’au Nid d’Aigle, au pied du glacier de Bionnassay (2372m d’altitude). Ce voyage contemplatif d’environ une heure permet de profiter du paysage qui défile sous nos yeux. Une fois en haut, admirez la vue et rejoignez le refuge du Nid d’Aigle. C’est à partit de ce point que l’on observe la valse incessante des alpinistes chevronnés prêts à en découdre avec le Mont-Blanc. Pour redescendre, deux options s’offrent à vous : reprendre le tramway dans le sens inverse ou emprunter un sentier de randonnée pédestre. A noter :  En été, le Tramway du Mont-Blanc est accessible de la mi-juin jusqu’à la fin du mois de septembre.


On ne peut pas venir à Chamonix sans prendre le temps de découvrir la Mer de Glace, un des plus grands glaciers d’Europe ! Pour la rejoindre, embarquez à bord du train à crémaillère au départ de Chamonix. Ce joli petit train rouge vous conduit en 20 minutes à Montenvers, à 1913 m d’altitude. De là, on contemple le panorama exceptionnel sur la Mer de Glace, entourée par les Grandes Jorasses et les Drus. Dirigez-vous vers la grotte de glace pour un voyage aux 50 nuances de bleu à l’intérieur du glacier. Un spectacle aussi beau qu’éphémère puisque, chaque année, une nouvelle grotte est taillée dans le glacier et remplace la précédente. Vous pouvez vous y rendre en télécabine. Si le thème des changements climatiques vous intéresse, ne manquez pas le Glaciorium, une sorte de musée dédié à la glaciologie. Il explique la formation de la mer de glace et son évolution.

Pour les amateurs de randonnée, visitez les gorges de la Diosaz à Servoz, un site naturel d’exception. Dès 1871, on cherche à rendre les gorges accessibles à tous en y aménageant un sentier. Un projet qui vit officiellement le jour 4 ans plus tard. De passerelle en passerelle, vous vivez une immersion totale au cœur de la nature, et observez 5 petites cascades qui composent les gorges de la Diosaz. Une balade sans difficulté et rafraîchissante ! (les gorges sont accessibles en été uniquement, de juin à septembre).


La Vallée de Chamonix compte de nombreux lacs, certains plus accessibles que d’autres. Si vous ne deviez en découvrir qu’un seul, choisissez le fameux Lac Blanc. On dit de lui qu’il est un des plus beaux lacs alpins de France. Pour y accéder, le plus simple reste de prendre les télécabines de la Flégère et de marcher ensuite pendant 1h30. On apprécie le reflet des montagnes sur le lac, le paysage est tout simplement exceptionnel !

Si vous êtes de vrais amateurs de lacs, vous avez l’embarras du choix... le lac Bleu séduit les voyageurs. Il est facilement accessible en 15 minutes de marche après avoir emprunté le téléphérique de l’Aiguille du Midi, c’est promenade qui convient à toute la famille. D’autres iront à la découverte du lac Cornu et les Lacs Noirs. Cette randonnée ne présente pas de difficultés particulières mais elle s’adresse davantage à des personnes qui aiment marcher. On peut débuter la rando directement depuis Chamonix ou, pour se soulager un peu, emprunter d’abord le téléphérique du Brévent jusqu’à la gare de Planpraz. De là, on se dirige vers le lac Cornu, puis un peu plus loin les lacs Noirs qui se trouvent à 2276 m d’altitude.

On le sait, la vallée de Chamonix est un paradis pour les amoureux de randonnée. A ne pas manquer, la randonnée de la Jonction, un des grands classiques qui s’adresse à un public averti. Elle permet d’approcher les glaciers, des Bossons et du Taconnaz, tout en profitant d’un paysage à couper le souffle sur l’Aiguille du Midi, le Dôme du Goûter et les Aiguilles Rouges. Un fort dénivelé (près de 1500m de dénivelé positif) vous attend.


Le parc animalier de Merlet…

Situé à une vingtaine de minutes de Chamonix, le parc animalier de Merlet, qui se trouve à 1563 m d’altitude, est un endroit insolite à visiter en famille. Ce parc hors du commun, de 21 hectares, n’a rien à voir avec un zoo traditionnel puisqu' ici, les animaux ne sont pas enfermés dans des cages. Ils évoluent dans un environnement en semi-liberté avec le Mont-Blanc en toile de fond. Il s’agit véritablement d’un site unique qui fait le bonheur des petits comme des grands. Le long des différents sentiers, on rencontre des chamois, des daims, des marmottes, des bouquetins ou encore des mouflons. Régulièrement, l’équipe présente des animations. Adresse : 2495 Chemin de Merlet, 74310 Les Houches – www.parcdemerlet.com


Notre adresse :

Résidence & Spa Vallorcine Mont-Blanc*****



Dernier village de la vallée de Chamonix, Vallorcine est un véritable havre de paix. Cachée derrière le col des Montets, et blottie aux pieds des Aiguilles Rouges, "La Vallée des Ours” a su garder son authenticité tout en développant en douceur ses activités touristiques. Une dizaine de hameaux s’égrènent le long de ses pentes jusqu’à la frontière suisse.

Pour profiter de cet environnement exceptionnel, il est nécessaire d’être hébergé dans un cadre prestigieux. La Résidence & Spa Vallorcine Mont-Blanc répond aux aspirations des hôtes les plus exigeants. Elle se love dans le charmant village de Vallorcine – située à 16km de Chamonix. 36 des 50 appartements sont conçus pour les familles, pouvant accueillir dans un bel espace jusqu’à 4 adultes et 5 enfants, dont certains sont en duplex. Ils sont proposés à la location avec services hôteliers. Ils s’adressent à une clientèle familiale qui recherche confort et détente. Ouverture hiver et été. Adresse : Chef Lieu , 74660 , Vallorcine , tél. +33 (0)4 50 54 75 20. Site web : www.chamonix-vacances.com

Pour en savoir plus :

Consulter l’Office de Tourisme de Chamonix Mont Blanc, tél. +33(0)04 50 53 00 24, centrale de réservation, tél. +33(0)4 50 53 99 98. Courriel : info@chamonix.com. Site web : www.chamonix.com

Pour les téléphériques et les trains touristiques, consulter le site web : www.montblancnaturalresort.com

(Photos : office de tourisme et D.Krauskopf).

À lire aussi