Irlande du Nord, la douceur de vivre du Comté de Down

le 06/11/2017

Une campagne verdoyante bordée à l’Est par la Mer d’Irlande, de charmantes villes et villages de pêcheurs, des ruines et des châteaux millénaires, des jardins flamboyants, des lacs incroyables et des montagnes granitiques, le Comté de Down déborde de charme. Découverte…



Par Martine Delaloye

De petites routes sillonnent la campagne touffue, ourlée de haies sauvages, piquée de moutons. Une image de carte postale à quelques encablures seulement de Belfast !



La douceur de vivre dans ce comté n’est pas le seul motif de visites. On y vient aussi en pèlerinage sur la tombe de Saint Patrick, le saint patron si cher au cœur des Irlandais, dans le pittoresque village de Downpatrick. Un mégalithe de granite qui rassemble des milliers de visiteurs venus de tous horizons.


Strangford Lough, un lac grandeur nature…


Strangford Lough, est si grand qu’il prend des allures de mer intérieure et si profond que les bateaux venaient s’y réfugier. Un lac poissonneux à souhait, piste d’atterrissage des oiseaux - oies de Brent, sternes et aigrettes - havre de vie des phoques, paradis des pêcheurs et des randonneurs. Cette importante réserve de la vie sauvage, comptant plus de 2000 espèces aquatiques est protégée par le National Trust. Tout autour du lac, une région magnifique où la nature joue une symphonie exceptionnelle.



- Tracey Jeffrey, NI Food Tours – Deep into the Mournes Tour

Sur la côte Est de Stangsford Lough, la ferme n’est qu’à quelques encablures de la mer et à 30 mn de Belfast, dans le village de Killinchy. Une petite maison blanchie à la chaux toute fleurie, où dès que l’on passe le pas de porte, nous arrivent de bonnes effluves de gâteaux. Tracey, blonde et souriante nous accueille avec Fred, son compère multi médaillé pour ses patisseries. Ensemble, ils privilégient les produits locavores.

 

La grande table de salle à manger est dressée. Tasses à thé, pots de marmelade, Alcool de prunelle, buttermilk (babeurre), scones et muffins et autres douceurs. Et aussi le Soda Bread, le pain le plus fabriqué en Irlande du Nord. La visite s’annonce bien. Tracey organise des ateliers culinaires et s’attache à faire connaître la cuisine du Comté de Down, les producteurs locaux et les meilleurs restaurants. Elle connaît parfaitement son territoire et son terroir et vous accompagne chez les meilleurs producteurs, comme la distillerie ShortCross Gin, où on vous expliquera en détail la fabrication, sans toutefois livrer les secrets maison. Avec à la clé, une dégustation ! Il paraît que le Gin est très à la mode actuellement dans les soirées irlandaises. Vous pourrez aussi à l’occasion tester le whisky single estate. www.nifoodtours.com/deep-into-the-mournes-tour




La Péninsule d’Ards, langue de terre et d’histoire bordée par la Mer d’Irlande…


Entre Strangford lough et la Mer d’Irlande, c’est une sorte de jardin d’éden où se succèdent collines ombragées, vieux port de pêche du XVIIIe siècle comme Donaghadee, Portaferry, un village portuaire pittoresque, et ruines historiques, Greyabbey, une abbaye cistercienne du XIIe siècle, Scrabo Tower à la pointe de la Péninsule ou encore l’impressionnant manoir de Mount Steward.



- Mount Steward, un manoir du XVIIIe siècle et ses magnifiques jardins

Sur la rive Est de Strangford lough, cette superbe demeure, propriété du National Trust, a fait l’objet d’une rénovation somptueuse. Si on est séduit par le faste des pièces, c’est dans les jardins que l’éblouissement est total. Une promenade divine entre essences exotiques, collections de fleurs, allées boisées, parterres, sculptures, agrémenté d’un lac et d’un parc. C’est à une femme hors du commun que l’on doit l’aménagement des jardins,



Lady Edith marquise de Londonderry, épouse du 7ème Marquis. Personnage au caractère bien trempé, mondaine avérée, elle accéda au rang de Colonel en Chef de la Réserve féminine après le début de la 1ère guerre mondiale. Elle contribua à mettre sur pied l’hôpital des officiers de Londondery House. Pourtant, ce sont les jardins du Manoir qui restent son véritable héritage. Visionnaire, créative, elle apporta sa touche féminine en repensant le jardin. Sept jardins, dont un jardin de trèfles, un jardin japonais, un jardin italien, un jardin espagnol, le jardin la Terrasse des Dodos, oiseaux de l’Ile Maurice… Au milieu d’une large allée, un parterre de fleurs en forme de main, toute rouge, étonne. On raconte à ce sujet une histoire, celle d’une compétition en bateau où le premier arrivé, serait le vainqueur. L’un des deux voyant qu’il allait perdre, se coupa un doigt et le jeta sur la rive ! Belle légende, mais la main rouge figure au centre du drapeau de l’Irlande du Nord. www.nationaltrust.org.uk/mount-stewart



Game of Thrones, une manne pour la région…


Si on n’a pas compris que Game of Thrones est un formidable moteur du tourisme en Irlande du Nord, on n’a rien compris ! Pas un château, une ruine, une forêt, un site sauvage qui n’ait servi de lieux de tournage de la célèbre série… Ou presque ! Il existe même un tour invitant à retrouver à travers toute l’Ulster, des portes de bois sculpté représentant des évènements de la série. Dix portes en tout. A chaque passage, un joli tampon est apposé sur un passeport, sorte de trophée du parfait fan de « violence, sexe, sang et amour » ! Ces tournages qui génèrent beaucoup d’emplois sont une véritable aubaine pour la région. Beaucoup d’hommes se sont même laissé pousser la barbe pour être embauché comme figurant dans la série.



- Castle Ward, le château de la maison Stark

A quelques encablures du village de Downpatrick, Castle Ward, château du XVIIIe siècle, massif bâtiment flanqué d’une maison-tour fortifiée, dominant Strangford Lough, offre le décor idéal de la célèbre série. Sa situation au bord du lac, isolée dans la campagne loin du bruit, en fait un lieu de tournage parfait. Pour les spécialistes, c’est le décor de Winterfell, le château de la maison Stark, dans la saison 1.



Hors tournage, le mythe de la série est soigneusement entretenu pour attirer le visiteur. On vous propose de tirer à l’arc, parés de costumes, sous les ordres d’un archer de choix, aussi habile au tir qu’à l’enseignement de cet art de précision et qui de surcroit ne manque pas d’un charme guerrier ! On se prend au jeu ! Ou encore de parcourir le domaine de 332 hectares à vélo mais en costume bien sûr ! www.nationaltrust.org.uk/castle-ward



La convivialité irlandaise n’est pas une légende…


La convivialité des Irlandais est légendaire. Ainsi lors d’un arrêt improvisé dans un pub nommé Fitzpatrik's de Donpatrick, nous arrivons en pleine session de chansons irlandaises. Une petite dizaine de musiciens jouent et chantent les chansons du répertoire populaire irlandais. Il y a peu de monde dans le pub, ce n’est pas un spectacle organisé, juste un groupe qui joue pour le plaisir d’être ensemble. C’est tellement beau qu’il est impossible de repartir rapidement et nous nous attardons. Le patron du pub nous offre alors de délicieuses Guiness bien fraiches ! Une belle leçon de convivialité et un bon moment de bonheur simple!


Notre carnet d’adresses :




Montalto Estate



Dans un magnifique parc, cette demeure géorgienne du XVIIe siècle a été restaurée et aménagée avec beaucoup de soin. On se croirait dans une maison de famille tant la décoration est vraisemblable. Sept chambres dans la maison, plus deux dans l’annexe, à la décoration différente pour chacune. Un cocon de bon goût et de confort. La maison se loue dans sa totalité, avec majordome et chef cuisinier renommé. La vie de château ! Jusqu’à 60 personnes sont accueillies pour un dîner dans la galerie, et 14 personnes pour un dîner intime dans la salle à manger. Un lieu idéal pour un séminaire ou un mariage où 180 personnes peuvent être accueillies. Site web : www.montaltoestate.com

Hôtel Slieve Donard Resort & Spa



Face à une grande plage de sable, avec en arrière plan les majestueuses montagnes du Morne, cet hôtel installé dans un beau bâtiment victorien, offre une halte au cœur du bien-être et du confort. 180 chambres luxueuses et 6 suites magnifiques avec vue la montagne et la côte du comté de Down. Sur deux étages, le spa est fabuleux. Une grande piscine de 20 m où faire de vraies longueur avec la mer pour horizon, une piscine vitality et hammam, sauna, fitness… tout pour un parcours healthy luxueux.

A seulement une trentaine de kilomètres de Belfast, c’est la porte pour de belles randonnées à Tollymore Forest Park. Silent Valley, Castlewellan Country Park, la réserve naturelle de Murlough Bay sont à proximité, ainsi que la jolie ville de Downpatrick où visiter la cathédrale et la tombe de St Patrick, ou encore le cercle de pierres mégalithiques de Ballynoe Stone. Une promenade à cheval le long de plage, une sortie à la voile en mer, ou en planche à voile, une partie de pêche… tout est possible. Site web : www.hastingshotels.com/slieve-donard-resort-and-spa



Restaurant The Cuan

Sur les rives de Strangford Lough, dans un petit port de pêche, ce restaurant familial est largement reconnu pour ses fruits de mer, ses spécialités locales et son accueil. L’équipe de tournage de Games of Thrones y a pris ses quartiers et on y trouve quelques souvenirs de tournage et surtout une des dix portes sculptées méritant un tampon sur le passeport indispensable à tout fan de la série. Site web : www.thecuan.com

Pratique :


Formalités : carte d’identité ou passeport,

Conduite : à gauche. Ne pas oublier le permis de conduire,

Monnaie : la livre sterling (1£ = 1 euro), distributeurs partout,

Heure : décalage horaire 1 heure en moins toute l’année,

Climat : changeant, prévoir des vêtements chauds et imperméables et aussi des lunettes !

Prises électriques : 220 volts, prises 3 fiches plates. Prévoir un adaptateur,

Téléphone : en Irlande du Nord, 00 44 puis code. Régional, sans le 0, suivi du numéro,

Guides : Belfast l’Essentiel (Editions Nomades), Routard, Evasion, GéoGuide, Lonely Planet, Michelin Vert.


Pour en savoir plus :


Consulter le site de l'Office irlandais du tourisme : www.irlande-tourisme.fr

Y aller : Easyjet assure 4 à 6 vols directs/semaine Paris/Belfast, selon la saison. Site web : www.easyjet.com

(Photos : Martine Delaloye).


À lire aussi