La Guadeloupe, la douceur d’un chapelet d’îles

le 10/09/2014

Bordée de cocotiers et baignée d'une mer bleue cristalline, la Guadeloupe et son vaste archipel composés notamment de la Désirade, des Saintes, Marie Galante... présentent mille visages. Découverte...






Les Iles de Guadeloupe font certainement partie de l'un des plus beaux endroits pour pratiquer les activités nautiques... L'archipel Guadeloupéen, bercé par les alizés, tempéré par un soleil toute l'année, fouetté par l'océan Atlantique et caressé par la mer des caraïbes, est sans nul doute béni des dieux. Il est à la fois un plaisir pour les yeux, d'abord, face à l'incroyable nuancier des bleus de la mer des Caraïbes. Puis des sens avec un éventail d'activités nautiques.

Il fait bon s'étendre sur le sable les pieds dans l'eau, chevaucher la grande bleue à dos de scooter des mers, plonger à la découverte des coraux et des éponges, voir le vent s'engouffrer dans sa voile sous un ciel sans tâche, tout apprendre de la réserve naturelle du Grand Cul-de-Sac marin, partir en catamaran à la recherche des bancs de sable blanc...







Grande-Terre et la canne à sucre...


Le plateau calcaire de La Grande-Terre parfaitement adapté à la culture de la canne à sucre, couvre la majeure partie de l'île. La visite de l'unité sucrière de Gardel, ou de la distillerie Damoiseau, implantées dans la commune du Moule (ancienne capitale coloniale) permet de mieux apprécier l'importance de cette activité agricole.


Entre terre et mer…


Le littoral bordé de magnifiques plages ombragées de sable blanc, offre aux amateurs de farniente des sites incomparables. De tranquilles lagons de mer turquoise, des spots de vagues qui font la joie des surfeurs et des véliplanchistes. Grande Terre avec ses sites naturels comme la Pointe des Châteaux, les falaises de la grande Vigie, les Grands fonds…, Pointe-à-Pitre, la capitale économique et ses monuments, ses musées, ses marchés aux épices, aux fleurs avec les senteurs qui enivrent, le pays de la canne à Port Louis, La Grande-Terre offre, aux visiteurs une diversité de choix.






Du côté de Basse-Terre…


Dominée par l'imposante silhouette de sa grande Dame (la Soufrière 1467 m), la Basse-Terre est la seconde aile qui forme le papillon de la Guadeloupe. La Basse-Terre est un massif montagneux couvert, par une magnifique forêt tropicale de 17 000 ha classée Parc National depuis 1989. Celle-ci comprend de nombreux itinéraires de randonnées balisés et d'intensité variable. Sa végétation luxuriante (plus de 3000 espèces d'arbres) abrite une faune exotique, sans animaux venimeux. Avec ses chutes, cascades, bassins, parcs, plantations diverses… elle dévoile tout son charme naturel !

Elle est aussi bordée de plages de galets et de sables couleur ocre, brun, noir ou rose, mais aussi d'une fabuleuse réserve sous-marine mondialement connue : la Réserve du Commandant Cousteau. La Basse-Terre abrite de nombreux témoignages de la diversité culturelle de l'île : église catholique et temple hindou, vestiges archéologiques des premiers habitants et un fort militaire du 17e siècle. La ville qui porte le même nom, chef lieu du département, est un véritable livre d'histoire...





Basse-Terre, la nature verte…


Sur Basse-Terre, s'il y a une couleur qui tranche, c'est bien le vert ! Ou plutôt les verts, puisque la lumière, toujours changeante, semble s'être pris au jeu des nuances avec des milliers d'espèces végétales. Fougères arborescentes, feuilles d'épiphyte, balisiers, orchidées en diable se démènent pour surprendre les fleurs de bitume fraîchement débarquées.

L'odeur de la terre volcanique, âcre et fraîche, est au moins aussi obsédante que l'éclat des couleurs. Le vrombissement des cascades dans la forêt ou le clapotis cristallin d'une rivière en pente douce couronne ce tableau fantastique, plus proche du rêve que de la réalité. La Guadeloupe étant le terrain de prédilection des sports et loisirs de nature, promenades, canyons, VTT, randonnées ou trekking permettent une immersion totale dans ce bain de vert régénérant.


Une culture, une âme...


Terre sous influences - africaine, européenne, indienne, américaine - la Guadeloupe est détentrice d'une identité multiple, porteuse d'une société en pleine mutation, aux apports sans cesse renouvelés.On peut donc découvrir plusieurs facettes de la Guadeloupe, tout dépend de la lucarne que l'on entrouvre.





Ressurgissent alors rites indiens, mémoire africaine ou encore quadrille des colons du 17e siècle. C'est sans doute ce qui attire tant les amoureux de l'archipel qui viennent et qui reviennent jusqu'à y poser leurs bagages pour de bon.






Une gastronomie, un terroir…


Dans les îles de Guadeloupe, la magie du métissage et l'immense variété des épices ont donné naissance à un génie culinaire, qui hante les grands restaurants créoles comme les roulottes de "bokits". L'insularité tend la main aux produits de la pêche : La Guadeloupe est ainsi, le deuxième consommateur mondial de poissons par habitant.

Court-bouillon de poissons, blaff de palourdes, langoustes grillées, fricassée de lambis font partie des plats succulents que vous apprécierez avec plaisir. Avec plus du tiers de la surface consacrée à l'agriculture, la ruralité joue également en faveur d'une grande diversité de primeurs. Les Guadeloupéens étaient donc bio avant la lettre avec leurs jardins créoles, garnis de vergers et de potagers !

Les classiques de la cuisine sont toujours des plats généreux, dégustés en famille ou lors de grands repas festifs. Le terroir des îles de Guadeloupe et leur savoir-faire gastronomique combleront les gourmets et les gourmands, qui prendront plaisir à humer le délicieux parfum d'un colombo, goûter la chair sucrée des mangues Julie, boire un jus frais de cerises "péyi", ou savourer les arômes d'un rhum vieux hors d'âge. Bordée de cocotiers et baignée d'une mer bleue cristalline, la Guadeloupe et son vaste archipel composés notamment de la Désirade, des Saintes, Marie Galante... présentent mille visages.


La Désirade, l'île sauvage...







Au large de la Pointe des Châteaux se dresse l'île de La Désirade. Vue de loin, sa forme évoque la quille d'une barque renversée. La Désirade vit encore hors du temps et c'est tant mieux. Calme et simplicité caractérisent ce rocher tabulaire bien différent des autres îles de l'archipel.





Rien ne semble, en effet, pouvoir perturber l'atmosphère tranquille qui règne sur l'île, ni modifier l'authenticité et l'accueil bienveillant de ses habitants composés en grande partie de descendants de Bretons, de Normands et de Poitevins. Longue de 11 km et large de deux, elle possède de magnifiques plages de sable blanc protégées par de longues barrières de corail qui enchantent baigneurs et plongeurs. Seul le littoral sud est habité. L'unique route rectiligne relie Grande-Anse, bourg principal, aux différents quartiers : Les Galets, Le Souffleur et Baie-Mahault.

La Désirade, tout comme les îles sauvages de la Petite-Terre qui lui sont rattachées, présente une végétation étonnamment diversifiée. On y trouve aussi de belles et intéressantes colonies d'animaux en voie de disparition : iguanes, agoutis, paille en queue, etc.







Petit à petit, l'île se modernise et s'équipe pour un développement touristique à son échelle : plages et sentiers de randonnée aménagés, hébergement en gîtes, sympathiques restaurants... On se rend à la Désirade par la mer (45 mn depuis Saint-François), ou par air (15 mn depuis l'aéroport Pôle Caraïbes).

Une adresse d'hôtel :


- Le Oualiri Beach Hôtel


Le Oualiri incarne le charme authentique de la Désirade dans une architecture qui s'intègre dans le paysage et les traditions de l'île. Oualiri est le nom donné par les Amérindiens à l'île de la Désirade il y a plus de 1500 ans. L'hôtel comprend six chambres climatisées avec vue sur mer. Le restaurant-bar, le Oualiri Breeze propose des spécialités créoles servies sur une terrasse donnant la plage avec vue panoramique sur la Désirade. Adresse : Beauséjour 97127 La Désirade, tél. 05 90 20 20 08. Sites web : www.rendezvouskarukera.com ou www.oualiri.com


Les Saintes, des îles à déguster…







La vie s'y écoule paisiblement. Seuls les livres d'histoire se souviennent du passé tumultueux de l'archipel et de la sanglante bataille navale qui opposa les flottes anglaise et française au large des côtes.






Terre-de-Haut est connue pour sa splendide baie aux eaux turquoises et claires, son spectaculaire pain de sucre, son charmant village aux rues paisibles bordées de coquettes maisons. Les habitants d'origine bretonne et normande ont une longue tradition de pêche qu'ils pratiquent dans des canots appelés "saintoises". Vous visiterez le Fort Napoléon qui abrite un musée et un surprenant jardin exotique. Les restaurants de l'île sont approvisionnés de produits frais quotidiennement et proposent une savoureuse cuisine tropicale.







Terre-de-Bas avec sa belle plage de Grande-Anse, les vestiges de l'ancienne poterie, les balades pédestres ou encore le petit village de Petite-Anse mérite d'être mieux connu ! Moins fréquentée que sa soeur, l'île offre à ses hôtes de passage, son calme, sa douceur de vivre et l'hospitalité de ses habitants.

- Hôtel du Bois Joli





L'hôtel Bois Joli est situé dans un très beau site : en bordure de plage, face à la baie du "Pain de Sucre", en pleine nature et à 3 km du centre du bourg. L'hôtel Bois Joli propose deux formules d'hébergement : 8 bungalows avec suite tout confort, climatisation, tous vue sur mer en bordure de plage (2 d'entre eux ont une kitchenette) et 5 chambres avec balcon vue mer.

En bordure de plage et attenant à la piscine d'eau douce, un bâtiment regroupe : au rez-de-chaussée un snack bar et une salle de restauration où sont servis les petits déjeuners, au 1er étage, un restaurant panoramique où sont servis les dîners. L'hôtel dispose d'une belle piscine d'eau douce. Adresse : 97137 Terre de Haut Les Saintes, tél. 05 90 99 50 38. Site web : www.hotelboisjoli.fr



Notre carnet d'adresses :


- Hôtel La Créole Beach & Spa


La Créole Beach Hôtel & Spa est certainement l'un des plus agréables hôtels de l'archipel. Situé au coeur d'un jardin tropical, entre palmiers, hibiscus et bougainvilliers, au bord d'une plage de sable blanc, son architecture de bois et de végétations séduit d'emblée.

Entre Basse-Terre et Grande-Terre, face à l'îlet Gosier et à deux pas de Pointe-À-Pitre, la Créole est un point de départ idéal pour découvrir une variété de paysages, passer un séjour de détente, pratiquer les sports les plus variés ou déguster une cuisine créole raffinée.






Ce lieu de résidence apprécié, compte dans le jardin, les chambres "Corail" qui disposent de peignoirs, fleurs ou fruits de saison et regardent la mer. Le bâtiment des "Palmes" abrite de vastes chambres décorées avec soin. 156 judicieusement agencées, lumineuses, spacieuses (42 m²) et confortables. Côté vue, la moitié d'entre elles donnent sur le littoral. Les autres surplombent les jardins.

Lors d'un séjour sur ce complexe, on aime passer du temps dans la belle piscine d'eau douce de 500 m2, bordée d'un bassin pour les enfants et de transats pour profiter pleinement du soleil à la plage. A proximité, on peut pratiquer : beach volley, musculation, pétanque, tennis de table, aquagym… Sur la plage, la Case nautique, offre un large choix d'activités dont la pratique du ski-nautique, des petits voiliers, scooter des mers...





Pour vous assurer le bien-être et la relaxation totale, l'hôtel vous invite à découvrir son spa, La Créole Spa répartie sur 250 m2. Le tout dans une ambiance qui invite à se sentir zen. Embarquez alors pour un voyage sensoriel à travers les soins prodigués avec attention à travers les produits Payot. Composé de quatre cabines de soins et massages dont deux avec douche et une avec balnéothérapie. Il faut également faire une pause au hammam, au sauna, à l'espace de relaxation intérieur très cosy, sur le deck extérieur ou encore au carbet de massage situé en bord de mer. Les plus sportifs rejoindront la salle de fitness. Sur l'ensemble de ces équipements, on dispense des soins personnalisés.

Les deux restaurants de La Créole sont de véritables institutions : "La Route des Epices" vous ouvre ses portes dès le petit déjeuner autour d'un buffet américain et l'on s'installe avec plaisir sur la terrasse, face à la mer pour bien débuter la journée. Au dîner, place à la cuisine du monde (Italie, Chine, Créole, grill-rôtisserie) pour enchanter vos papilles. Notre restaurant coup de cœur, c'est "Le Zawag" lové dans un cadre de bois, au bord de la baie. Voici une bonne occasion pour apprécier de nombreux plats créoles dont les spécialités : la langouste (du vivier) et les poissons locaux. Le chef réserve également une bonne place, dans ses compositions, aux épices, aux légumes oubliés et met à l'honneur les produits créoles.





La Créole Beach Hôtel & Spa. C'est aussi un établissement idéal pour les familles, les séminaires, congrès et incentives. Les jeunes enfants peuvent se rendre au Club Ti' Moun ouvert pendant les vacances scolaires françaises. Là, des animations sont proposées pour de 4 à 12 ans sous forme d'ateliers. En réalité, la Créole Beach est un grand domaine hôtelier qui réunit quatre établissements. constitué du Mahogany hôtel et résidence, l'hôtel Les Palmes et Le Créole Beach qui constitue la partie ancienne du complexe. Ici, tout reste à taille humaine, il convient donc à ceux qui apprécient une atmosphère conviviale autour de son espace bar-piscine et la plage.





Adresse : 97190 Gosier, tél. + 590 (0) 590 90 46 46. Site web : www.creolebeach.com

- La Toubana Hôtel & Spa


Perchée au dessus de l'Atlantique à flanc de falaise, la Toubana, est un écrin propice au repos. Les couples s'y sentent chez eux et apprécient l'ambiance cool et le design des lieux.

La Toubana regroupe 32 bungalows avec vue sur le jardin ou l'Atlantique dans lequel on est tenté de plonger depuis l'agréable piscine à débordement. Non loin, on trouve un bain à remous et un bassin pour enfants.






Outre une vue imprenable et un panorama exceptionnel sur la baie, de bonnes idées d'aménagement confèrent à cet établissement une originalité et un charme certain. Le ponton en bois sur pilotis distribue la petite réception, à droite. Le restaurant donne sur la piscine et quelques marches plus bas, une salle entourée de baies vitrées regarde l'océan, où sont disposés des matelas pour faire la sieste à l'ombre.





Les chambres ne sont pas immenses mais très bien aménagées avec des matériaux de qualité et une décoration très "décontractée". Parquet au sol, peintures vives et des boiseries foncées éclairées par des lampes spots modernes créant un ensemble harmonieux au style design.





L'hôtel possède son spa, l'Ocean Spa. Composé de trois cabines de soins et de massage, dont une cabine double, une salle de fitness et un espace repos. Les produits de la marque Payot sont en bonne place. Le restaurant propose, à la carte, une cuisine créole et française ainsi que des spécialités de fruits de mer, dont les langoustes du vivier. Il est agréable de déguster son repas sur la terrasse offrant un panorama exceptionnel sur l'océan.

Quant à la plage naturelle de la Toubana, c'est en réalité une toute petite crique située à l'ombre de cocotiers. On y accède par une allée en pente. Adresse : 97180 Saint-Anne, tél. + 590 (0) 590 88 25 78. Site web : www.toubana.com


- Le Jardin Malanga


Imaginez une vieille maison coloniale et trois cottages en bois nichés dans la végétation tropicale, au flanc d'un ancien volcan et l'océan Atlantique en contrebas. Vous êtes alors au Jardin Malanga qui marie à la perfection charme et tranquillité.

L'établissement est, en fait, installé sur les hauteurs de Trois-Rivières, dans une bananeraie, face à l'archipel des Saintes. Le Jardin Malanga est composé d'une maison coloniale de 1927, entièrement rénovée. La demeure comprend une suite composée de deux chambres doubles avec salle de bain commune. Les trois cottages comptent deux chambres indépendantes dont une communique avec une chambre d'enfant située à l'étage. L'architecture, dans le plus pur style créole traditionnel, est tout de bois foncé, jusque dans les chambres sobrement meublées.





Cet ensemble attachant est niché dans un grand parc luxuriant. "On est dans le concept du lodge et il s'adresse aux personnes une grande expérience du voyage" confie son propriétaire, Daniel Arnoux. On profitera de la quiétude de la terrasse panoramique avec ses transats et sa vue sur l'archipel des Saintes. A l'heure du dîner, il est agréable de profiter du restaurant et de sa cuisine créole issue du terroir préparée avec talent par la maîtresse de maison.






Ce site séduit d'emblée les amoureux de la nature. Il n' y a pas de plage mais ce n'est pas un souci, la plus proche, celle de Grande Anse, se trouve à 10 minutes de voiture. Elle passe pour être l'une des plus belles de Basse-Terre. Une notoriété qui en fait un lieu assidûment fréquenté par les guadeloupéens au cours du week-end pour son sable fin et petits restos en bois.

Au Jardin Malanga qui s'affiche comme une maison d'hôtes, on apprécie le service de qualité et le charme d'un environnement paisible. Tout est réuni dans ce havre de paix pour passer un séjour en harmonie avec la nature. Une adresse à privilégier sans aucun doute ! Adresse : 97114 Trois Rivières, tél. + 590 (0) 590 92 67 67. Site web : www.jardinmalanga.com

- Jardin botanique Deshaies


Le Jardin Botanique de Deshaies se situe en Basse-Terre à 40 km de Pointe à Pitre. Il occupe 7 hectares, d'une propriété ayant appartenu à l'humoriste Coluche. Celui-ci avait acheté le domaine en 1979. Aujourd'hui, sa maison a été totalement reconstruite.

Tout est parti de Michel gaillard, paysagiste pépiniériste, ami de Coluche, créateur de la profession de "paysagiste d'intérieur" en métropole, et initiateur du syndicat du même nom. Il avait implanté en Guadeloupe une pépinière de production de palmiers pour alimenter son entreprise parisienne.





C'est le 19 juin 1985 que Coluche demande à Michel Gaillard de s'occuper et d'entretenir sa propriété en échange de l'utilisation des terres pour y créer sa pépinière. Malheureusement, un an plus tard l'humoriste disparaîtra.

Pour conserver le souvenir de la vedette, Michel Gaillard rachète la propriété le 1er octobre 1991. Il décide de réaliser un jardin botanique, un challenge pour un homme passionné. Mais la véritable décision de créer le parc a été prise en 1998.






Réalisé sur 5 hectares, sur un parcours de 1,5 km, le Jardin Botanique présente, aujourd'hui, un éventail impressionnant de fleurs et de plantes tropicales, plus de 1 000 espèces, tels que bougainvilliers, hibiscus, roses de porcelaine mais également une grande richesse d'arbres comme Fromager, Baobab, Mapou, Arbre à saucissons, Arbre à pains, sans oublier le Talipot, palmier unique en Guadeloupe. Le parc a été conçu dans l'objectif de faire découvrir aux visiteurs la richesse de la flore des Antilles. Le parc offre en 15 thèmes différents, une certaine harmonie et une certaine logique dans le tracé de son circuit.






On admire notamment l'étang aux nénuphars dans leqeul évoluent des carpes Koï, la volière et sa trentaine de Loriquets, (petits perroquets d'Australie) aux couleurs vives, les orchidées qui grimpent et s'entremêlent sur les arbres, les hibiscus et bougainvilliers, une cascade de 10 mètres de haut, (la cascade mélange de roches naturelles et artificielles) surplombée par un restaurant où on y déjeune très bien.On n'oubliera pas les flamants roses importés de Cuba, les dizaines d'espèces de cactées, les fougères arborescentes…

Le Jardin Deshaies se veut également un endroit conçu aussi pour les enfants et pour des visites familiales. Un bel endroit où l'on apprécie de musarder. Adresse : Villers 97126 Deshaies, tél. + 590 (0) 590 28 51 37. Site web : www.jardinbotanique.com


- Iguane Café


Sylvain Serouart, le chef propriétaire de l'Iguane Café est vraiment à la hauteur de sa réputation. C'est avec beaucoup de professionnalisme qu'il reçoit dans son restaurant les gourmets pour un pur moment de bonheur.

L'Iguane Café, à Saint-François, réussit un coup de maître en alliant bonne chair, style et goût sûrs en matière de décoration. Sylvain Serouart qui est passé par Paris et Nice notamment, propose depuis 1993 des variations de parfums, textures et saveurs toujours surprenantes.





Sylvain Serourt a nommé son restaurant-lounge du nom d'iguane parce qu'il évoque un signe de pérennité. Faut-il y voir un signe ? De la cuisine au décor, le pas est vite franchi. Outre l'animal emblématique, l'iguane, en bois ou en tissu, qui niche un peu partout dans le restaurant, le salon et ses fauteuils profonds vous offrent déjà du dépaysement. Les luminaires diffusent un éclairage tamisé qui relève le décor. Tous les murs de la grande salle et des autres plus intimes servent à la découverte d'artistes locaux.

Les produits locaux se déclinent sous toutes les formes, seuls ou alliés à d'autres mets. La Guadeloupe inspire Sylvain. La créativité culinaire est indéniable en ce lieu. La cuisine métissée, inventive et raffinée de Sylvain a le mérite de plaire à tous ceux qui la teste. Des plats originaux et travaillés se savourent. Le service est très professionnel mais sait rester décontracté.

Saveurs inédites garanties. Laissez-vous tenter par le lait glacé de fumet de langouste mousseux au safran, ravioles de crabes de mer, blanc de poireaux crème aux palourdes. Un réel panaché de saveurs... un vrai délice. Très belle carte de vins. Adresse : Route des Châteaux 97118 Saint-François, tél. 05 90 88 61 37.


- Hôtel Auberge de la Vieille Tour


A quelques kilomètres de Pointe-à-Pitre à Gosier, l'hôtel Auberge de la Vieille Tour "membre de la collection MGallery", est une escale antillaise appréciée.

L'hôtel est construit autour d'un moulin à vent datant du 18ème siècle, implanté en haut d'un jardin tropical de deux hectares et descendant vers la mer. De la terrasse, l'hôtel offre une vue imprenable sur l'Ilet Gosier, Marie-Galante, la Dominique, les Saintes et Basse Terre. L'Auberge de la Vieille Tour comprend 176 chambres réparties entre plusieurs bâtiments :





144 chambres "Supérieure, côté mer" avec une terrasse ou balcon. 54 d'entre elles sont des twin et 90 des chambres doubles réparties dans trois bâtiments de 3 étages. Quelques 32 chambres "Luxe, front de mer" orientés au sud, avec un coin salon, une salle de bain vitrée donnent sur une terrasse et une cabine de douche. Elles sont équipées du concept de literie "MyBed ".

L'établissement compte une belle piscine d'eau douce, une plus modeste pour les enfants et deux courts de tennis éclairés. On peut également profiter d'une plage naturelle de sable fin, au calme, dans une petite crique aménagée avec chaises longues et matelas. La Vieille Tour dispose de trois restaurants et de deux bars : L'Apouja, le bar-restaurant de la plage qui propose le petit déjeuner sous forme d'un buffet américain, on y sert aussi le déjeuner à la carte avec choix de hors d'œuvres, grillages, spécialités, puis Le Zagaya, un restaurant logé dans un carbet situé à proximité de la piscine.

Le rendez-vous des gourmets, c'est "La Vieille Tour" situé dans le bâtiment principal de l'hôtel et adossée au moulin. Il offre une cuisine locale et internationale présentant des plats tout en finesse. Adresse : Montauban - 97190 Gosier, tél. + 590 (0)590 84 23 23. Site web : www.auberge-de-la-vieille-tour-guadeloupe.com

- La Maison Créole


Situé à l'entrée de Gosier, et à 800 m des plages, l'hôtel La Maison Créole est le point de départ idéal pour toutes découvertes de l'île.

C'est un charmant hôtel résidence ou se côtoient simplicité et convivialité. Il est composé d'un bâtiment unique d'un étage donnant sur le jardin tropical ou sur la piscine. 58 studios équipés de kitchenettes, TV, climatisation individuelle.





La Maison Créole jouit d'une excellente restauration avec "La Table de Bacchus". Elle se trouve à l'entrée de l'hôtel. Les hôtes ont le choix entre la salle climatisée ou la terrasse bien ventilée et verdoyante.

Le chef aime renouveler régulièrement sa carte. Il propose le menu du jour à un prix très raisonnable, des plats raffinés et traditionnels mariant les saveurs du terroir aux senteurs des îles. Piscine. Sports nautiques à la plage de la pointe de la Verdure. Un hôtel adapté à tous les âges, aux groupes et aux individuels avec toutes formules de séjours avec un service attentionné et un accueil chaleureux. Adresse : Montauban - Gosier - Guadeloupe, tél : + 590 (0) 590 84 36 43. Site web : www.lamaisoncreole.com

- Le Paradis Créole


Installé sur les contreforts d'une colline avec vue panoramique, Le Paradis Créole domine la mer Caraïbe et fait face aux îlets Pigeon de la côte sous le vent.

Le Paradis Créole est un petit hôtel de charme, situé sur une colline, dans un écrin de verdure, et non loin de la célèbre Réserve Cousteau. Vous pouvez y admirer de magnifiques couchers de soleil sur la mer. Pour y accéder, à Pigeon tourner à l'angle du bureau de poste, et monter tout droit sur la colline sur 1 km.





Dans cette ancienne maison coloniale, trois types d'hébergement sont proposés des chambres et studios avec vue mer ou jardin, équipés pour deux ou trois personnes, avec climatisation et terrasse. Des bungalows pour 4 personnes ventilés et climatisés avec une belle vue sur la mer.





Le restaurant gastronomique, installé sur une terrasse autour de la piscine propose demi-pension, menu à la carte à base de produits locaux. Des plats discrètement épicés et préparés avec une grande subtilité. Excellente table à ne pas manquer.





A partir de l'hôtel Paradis Créole, il est aisé de profiter des nombreuses activités qu'offrent la mer et la montagne. Accès au club de plongée et aux différents spots de plongée du site de Malendure. Adresse : route de Poirier 97132 Pigeon Bouillante, tél + 590 (0) 590 98 71 62. Site web : www.guadeloupe-hotel.net

- Gîte An Tikaz La


Les gîtes et chambres d'hôtes "An-Tikaz- La" sont un lieu de séjour privilégié pour les amateurs d'authenticité, de confort simple et sensibles à l'écotourisme sur Basse-Terre.





Vous êtes accueillis par Mi-Marie, une sympathique baroudeuse qui s'est posée il y a quelques années sur la Guadeloupe. Ses gîtes se situent entre mer et montagne, rivières et forêt tropicale. A Trois-Rivières exactement qui est au carrefour des activités de pleine nature (plage, surf, plongée, randonnée, canyoning…) et en bordure du Parc national, proche de la Soufrière et des chutes du Carbet. Mi-Marie organise des soirées à thèmes et notamment des séances de massages sur demande. Adresse : Allée des Ylang Ylang, Quartier Joyeux Faubourg 97114 Trois Rivières, tél. + 590 (0) 590 92 81 18.Site web : www.tikaz-la.com

- Distillerie Rhum Damoiseau
La rhumerie Damoiseau, c'est plus d'un siècle de savoir-faire. Le domaine agricole de Bellevue au Moule a été fondé à la fin du 19ème siècle par Monsieur Rimbaud, originaire de la Martinique.



Roger Damoiseau (père) en a fait l'acquisition en avril 1942. Devenu, depuis, la marque emblématique de la Guadeloupe, le rhum Damoiseau reste élaboré dans le respect de la plus pure tradition du rhum agricole. Et si la distillerie a été récemment modernisée, elle reste fidèle à un fonctionnement artisanal datant du début du siècle, grâce à la volonté de son actuel propriétaire Hervé Damoiseau, avec ses incroyables machines de broyage aux rouages actionnés à la vapeur et son moulin à vent.





Les moulins à vent constituent une caractéristique unique de la Guadeloupe. Développés à partir du 18ème siècle, ils se sont inscrits rapidement dans les paysages. Les rhums Damoiseau, leader du marché guadeloupéen avec 50 % de parts de marché, sont présents en France métropolitaine et à l'export dans plus de 40 pays.





Adresse : Bellevue 97160 Le Moule, tél. 0590 23 55 55. Site web : www.damoiseau.com

- Vert Intense… la carte nature


Du sommet de la Soufrière, aux rivières les plus secrètes, Vert-Intense et sa sympathique équipe de guides accompagnateurs vous plonge dans l'exubérance de la forêt tropicale au cœur du parc National de la Guadeloupe promenade vers le volcan de la Soufrière. A travers le Canyoning, la randonnée pédestre ou le VTT, tout cela correspond à une découverte nature ou aventure sportive. Les guides vous invitent à partager leur passion à votre rythme.






Vert-Intense est labellisé "marque de confiance" par le Parc National de la Guadeloupe, les sorties se font en petits groupes et respectent le code éthique de l'écotourisme. Que vous soyez seul ou en groupe, en journée ou demi-journée plusieurs sorties de tous niveaux sont proposées quotidiennement. Site web : www.vert-intense.com

- Guadeloupe Autrement





Pour découvrir l'éco-tourisme, Guadeloupe Autrement est une marque de confiance et un outil de promotion associatif destiné à favoriser et à développer le tourisme durable. Les responsables de la structure souhaitent une découverte intime et discrète et des hommes sur l'archipel. Ils entendent encourager un écotourisme basé sur l'écologie, les atouts culturels, éducatifs, à travers les échanges humains entre touristes et la population locale. Cet organisme fédère des sites comme des jardins, des hébergements respectueux de l'environnement, des activités marines et de pleine nature. Adresse : Domaine Vanibel, Cousinière 97119 Vieux Habitants. Site web : www.guadeloupe-ecotourisme.fr

POUR EN SAVOIR PLUS

Accès aérien :


Air Caraïbes, Vol quotidien Paris-Point à Pitre et différents vols locaux inter-îles. Informations & Réservations (Métropole et Antilles/Guyane), tél. 0820 835 835. Site web : www.aircaraibes.com

Hébergement et organisation de votre séjour :


Des Hôtels et des Iles

Acteur majeur de l'hôtellerie de charme en Guadeloupe, à Saint-Barthélemy, à Marie-Galante, à Saint-Martin, en Martinique organise votre voyage et séjour. Des Hôtels et des Iles propose un vaste choix d'établissements de charme à taille très humaine ou de style resorts pour les familles. Adresse : 120, rue la Boetie - 75008 Paris, tél. +33 (0)1 42 56 46 98. Site web : www.deshotelsetdesiles.com

Comité du Tourisme des Iles de Guadeloupe Antenne Europe du Comité, relais en métropole et ouvert au public : 23-25 rue du Champ de L'Alouette, 75013 Paris, tél + 33 (0)1 40 62 99 07 ou +33 (0)5 90 82 09 30. Site web : www.lesilesdeguadeloupe.com

(Photos : Di Vettimo, D.Krauskopf, Damoiseau, Vert Nature et hôtels).



















À lire aussi