Accueil Hôtellerie Adresses de charme et d'exception Château d’Audrieu – Normandie, une délicieuse vie de château
Adresses de charme et d'exceptionHôtellerie

Château d’Audrieu – Normandie, une délicieuse vie de château

Situé entre Caen et Bayeux, le Château d’Audrieu, établissement de la collection Relais & Châteaux vous invite à un voyage dans le temps au cœur d’une attachante demeure. Découverte…

Membre de 2L Collection, le château d’Audrieu fait partie de la famille des hôtels à l’atmosphère particulière, où l’esprit de famille et l’art de vivre à la française comptent. Fondé par Pierre-André Martel et Hélène- Martel Massignac, le groupe est aujourd’hui dirigé par Lorène Martel. 2L Collection compte quatre maisons : l’Hôtel Cinq Codet à Paris, le Château d’Audrieu en Normandie et le Château de Fonscolombe en Provence et le tout dernier l’Hôtel des Lumières à Versailles.

Transporté dans un autre temps…

A la barre, Loïc Le Berre, le maître de maison qui ne manque pas de rappeler : « ici de 1715 à 1976, c’était une véritable Maison. Aujourd’hui, nos hôtes y séjournent pour son côté à la fois campagne et  retraite ». Imaginez un vaste parc arboré de 25 hectares et son jardin créé en 1985 par Louis Bénech à quelques kilomètres des plages du débarquement et de Bayeux. Il suffit de passer ses grilles majestueuses pour être transporté dans un autre temps, un autre siècle, celui des princesses et des princes. Racheté par Hélène Martel-Massignac, cette dernière a eu pour ambition d’en faire un hôtel incontournable, tant par la beauté de son architecture que par son restaurant gastronomique « Le Séran ».

Un château à dimension humaine…

Quelle belle surprise… voici une demeure authentique du 18ème siècle, qui a gardé intactes sa façade harmonieuse et ses proportions élégantes. Le Château d’Audrieu est placé sous le signe de la lumière et de la nature. Fondé par le sieur Percy, cuisinier personnel de Guillaume le Conquérant, le château a su passer les époques, résister aux obus de la seconde guerre mondiale qui ont pourtant dévasté la région et… devenir en 1976 un hôtel-restaurant quatre étoiles, classé Monument Historique. Ses salons, salles à manger aux nombreuses fenêtres ouvertes sur le parc et la cour d’honneur mêlent le charme et les fastes d’autrefois. Audrieu à une dimension humaine… il se veut un haut lieu de raffinement, de bon goût et d’art de vivre à la française. On se sent reçu en connaissance. L’intérieur est soigné, chaleureux, on admire boiseries, lambris, parquets en chêne, tentures murales, tables en acajou, commodes en marqueterie, lustres en cristal, escalier majestueux… Mais à Audrieu, on sait allier tradition et modernité. Une première phase de rénovation de l’établissement, en novembre 2015, avait permis de moderniser 10 des 29 chambres et suites sans en dénaturer l’ambiance. Tout a été conservé afin de sublimer l’histoire des lieux (cheminées d’époque, meubles authentiques style Louis XV et Louis XVI, boiseries d’origine, moulures…) tout en offrant tout le confort.

Des chambres et Suites personnalisées…

Les chambres et suites offrent de jolies vues sur le jardin, le parc, la cour d’honneur, l’église du village ou la campagne environnante, selon leur orientation. Respectant l’héritage architectural historique, les intérieurs du Château déclinent 29 chambres dont 9 Junior Suites et Suites portant les noms des personnages ayant marqué l’histoire du Château : Marguerite, Henriette, Bayeux, Percy… Toutes aménagées d’un mobilier classique d’inspiration XVIIème et XVIIIème, complété des sièges de la manufacture Jean-Pierre Besse dans les Vosges, les chambres mettent en valeur l’artisanat et l’ébénisterie française, s’ornent de cheminées d’époque, d’armoires normandes et têtes de lit magistrales associées aux tapisseries signées des grandes maisons d’édition françaises (Pierre Frey, Manuel Canovas…). Aux variations en Toile de Jouy, certaines chambres préfèrent les motifs Montgolfière, clin d’œil aux machines volantes s’envolant depuis le parc.

Pour les couloirs, des luminaires ont été spécialement dessinés : des lanternes en tissu de chez Carvay pour les plafonds et des tambours en applique assortis au tissu rayé des murs. La moquette dans les couloirs et les chambres, aux armes et couleurs bleu et or du Château, confère de l’harmonie à l’ensemble. Il y a un fil conducteur aime souligner Evelyne Rousseau, tapissier-décorateur qui collabore avec Philippe de Lanouvelle sur certains chantiers prestigieux notamment le Trianon Palace à Versailles.  Au château d’Audrieu, les portes des chambres sont ornées d’un chambranle massif aux larges moulures, de poignées dorées à la feuille et de filets dorés sur leurs plaques de propreté. Un éclairage discret au-dessus de chacune des portes permet de les signaler et de compléter l’éclairage des circulations. Le mobilier des chambres se compose notamment d’un fauteuil et d’une chaise, copies fidèles du style Louis XVI Jacob. Un mobilier plus majestueux compose les suites, avec un canapé, deux fauteuils confortables type bergères de style Louis XV.

L’une des suites est plus atypique : entièrement mansardée, avec un grand salon, mobilier Leleu, acheté par les anciens propriétaires et patrimoine du château, a été conservé et agrémenté de papier peint doré et de tissus Art déco. Les petites chambres mansardées sont ornées de tenture avec motifs de couleur violine et de rideaux assortis avec des broderies (Braquenié – Pierre Frey). Dans le petit pavillon, la décoration est un peu plus contemporaine avec une tenture murale fleurie, pour faire écho aux ravissants jardins. Les salles de bains ont toutes été transformées sur le même principe : un sol en grès cérame aux joints anthracite, type parquet. Les coffrages sont abolis : les baignoires sont en îlot, les lavabos classiques épurés. Des murets de 20 centimètres de profondeur en pâte de verre constellés de tesselles d’or (mosaïques) affichent un décor à la fois élégant, sobre et fonctionnel.

Le bonheur est aussi dans le parc…

Séjourner à Audrieu, c’est aussi l’occasion d’admirer le parc abritant de multiples essences centenaires, des massifs de fleurs multicolores et d’herbes fraîches. On a envie de participer à une partie de Colin Maillard, d’étendre un grand drap sur les pelouses pour un pique-nique champêtre. Par beau temps, étendez-vous dans l’îlot de verdure autour de la piscine chauffée, jouez avec vos enfants sur l’espace qui leur est dédié avec cabane forestière, maison dans les arbres… Certains préfèrent disputer une partie d’échecs dans le salon d’honneur où le thé est servi.

Le Séran, un restaurant gastronomique …

Le Château d’Audrieu, c’est également un restaurant gastronomique, Le Séran orchestrée par le jeune chef Samuel Gaspar. On aime la salle à manger très châtelaine avec son décor épuré d’une grande élégance. Samuel Gaspar, originaire du Loiret est passé par le restaurant du Burgundy à Paris ; il fut second de cuisine au Taillevent et il y a un an il est devenu à 30 ans Chef au Séran. Samuel est un chef heureux. « On a des artisans et des producteurs incroyablement qualitatifs par ici… des gens qui ont le sens du travail, et du travail bien fait ». Dans ses cuisines, la crème fraîche et le beurre sont livrés deux fois par semaine par deux artisans fromagers tout proches, les morilles viennent d’une ferme de l’Orne…

Samuel Gaspar a trouvé une identité en arrivant ici. Alors, il propose une cuisine d’instinct. Le week-end, il ajoute à sa carte une suggestion. Il indique : « J’essaie de m’affirmer et de travailler le produit le plus frais possible. Ma cuisine est faite de coups de cœur”. La carte fait la part belle aux beaux produits recherchés pour leurs saveurs, textures et couleurs incomparables. Laissez-vous guider par le Menu Entre terre et mer en 5 étapes ou en 4 étapes avec le Menu Bucolique végétal. Côté Carte, c’est un festival de saveurs : Asperges vertes grillées, café léger, brioche toastée, Œuf parfait de Normandie, choux fleur Dubarry, vinaigre de sureau ;  la succulente Poularde de Culoiseau, civet de lentilles vertes et textures de champignon ou la superbe Lotte de petit bateau, petits pois, réduction de carottes, capucine. Et puis les desserts ne manquent pas de panache… par exemple, Texture de chocolat, grué de cacao, poivre noir ou Poire normande, mélisse, poiré.

Si vous séjournez au Château d’Audrieu… deux options s’offrent à vous. Flâner dans le parc ou tourner les pages de l’histoire de la région en découvrant les plages du Débarquement, mais aussi Bayeux et sa célèbre tapisserie de la reine Mathilde ; Caen – la cité des ducs de Normandie – ou encore le Mont-Saint-Michel. N’hésitez plus, tous les bonheurs de la Normandie vous attendent dans cette superbe demeure historique où le luxe se fait discret.

Pour en savoir plus :

Château d’Audrieu**** – Relais & Châteaux, 14250 Audrieu, tél. +33 (0)2 31 80 21 52. Site web : www.chateaudaudrieu.com

(Photos :  Château d’Audrieu).

 

 

À lire aussi

Adresses de charme et d'exceptionHôtellerie

Le Donjon – Domaine Saint-Clair – Etretat, chambres avec vue

Perché sur un éperon rocheux séparant deux vallées d’Etretat, le Donjon –...

Adresses de charme et d'exceptionHôtellerie

InterContinental Miami, un hôtel en vue et avec vue

L’InterContinental Miami situé dans le quartier des affaires de la ville offre...

Adresses de charme et d'exceptionHôtellerie

Hotel Lennox – Miami Beach, culte et glamour

Voici un boutique hôtel culte et glamour implanté dans le mythique South Beach.  Pour...

Adresses de charme et d'exceptionHôtellerie

StoneHaven, la renaissance d’un manoir au coeur des Laurentides

A Sainte-Agathe-des-Monts, au coeur des Laurentides et surplombant le lac des Sables,...