Château d’Audrieu - Normandie, une délicieuse vie de château

le 12/07/2016

Situé entre Caen et Bayeux, le Château d'Audrieu, établissement de la collection Relais & Châteaux vous invite à un voyage dans le temps au cœur d'une attachante demeure. Découverte…



Imaginez un vaste parc arboré de 25 hectares et son jardin créé en 1985 par Louis Bénech à quelques kilomètres des plages du débarquement et de Bayeux. Il suffit de passer ses grilles majestueuses pour être transporté dans un autre temps, un autre siècle, celui des princesses et des princes.

Récemment racheté par Hélène Martel-Massignac, ce dernière a pour ambition d’en faire un hôtel incontournable de la région, tant par la beauté de son architecture que par son restaurant gastronomique « Le Séran ».

Un château à dimension humaine…



Quelle belle surprise... voici une demeure authentique du 18ème siècle, qui a gardé intactes sa façade harmonieuse et ses proportions élégantes. Le Château d'Audrieu est placé sous le signe de la lumière et de la nature. Fondé par le sieur Percy, cuisinier personnel de Guillaume le Conquérant, le château a su passer les époques, résister aux obus de la seconde guerre mondiale qui ont pourtant dévasté la région et... devenir en 1976 un hôtel-restaurant quatre étoiles, classé Monument Historique. Ses salons, salles à manger aux nombreuses fenêtres ouvertes sur le parc et la cour d'honneur mêlent le charme et les fastes d'autrefois.

Audrieu à une dimension humaine... il se veut un haut lieu de raffinement, de bon goût et d'art de vivre à la française. On se sent reçu en connaissance. L'intérieur est soigné, chaleureux... on admire boiseries, lambris, parquets en chêne, tentures murales, tables en acajou, commodes en marqueterie, lustres en cristal, escalier majestueux…


Mais à Audrieu, on sait allier tradition et modernité. Une première phase de rénovation de l’établissement, en novembre 2015, a permis de moderniser 10 des 29 chambres et suites sans en dénaturer l’ambiance. La décoration s’est attachée à conserver et à sublimer l’histoire des lieux (cheminées d’époque, meubles authentiques style Louis XV et Louis XVI, boiseries d’origine, moulures...) tout en offrant tout le confort : TV, Wi-FI, climatisation…

Des chambres et Suites personnalisées…


Les chambres et suites offrent de jolies vues sur le jardin, le parc , la cour d’honneur, l’église du village ou la campagne environnante, selon leur orientation. Les Juniors Suites et Suites portent les noms des personnages qui ont marqué l’histoire du Château ainsi que les lieux aux alentours : Suite Margueritte, Bayeux, Léonor, Percy, Audrieu, Henriette, Montgolfière, Le Bessin, Leleu.



Pour les couloirs, des luminaires ont été spécialement dessinés : des lanternes en tissu de chez Carvay pour les plafonds et des tambours en applique assortis au tissu rayé des murs. La moquette dans les couloirs et les chambres, aux armes et couleurs bleu et or du Château, confère de l’harmonie à l’ensemble. Il faut qu’entre le bâtiment et la décoration intérieure, il y ait un fil conducteur » souligne Evelyne Rousseau, tapissier-décorateur qui collabore avec Philippe de Lanouvelle sur certains chantiers prestigieux depuis de nombreuses années, notamment le Trianon Palace à Versailles.

Les portes des chambres sont ornées d’un chambranle massif aux larges moulures, de poignées dorées à la feuille et de filets dorés sur leurs plaques de propreté. Un éclairage discret au dessus de chacune des portes permet de les signaler et de compléter l’éclairage des circulations. Le mobilier des chambres se compose notamment d’un fauteuil et d’une chaise, copies fidèles du style Louis XVI Jacob. Un mobilier plus majestueux compose les suites, avec un canapé, deux fauteuils confortables type bergères de style Louis XV.



Une des suites est plus atypique : entièrement mansardée, avec un grand salon, le mobilier Leleu, acheté par les anciens propriétaires et patrimoine du château, a été conservé et agrémenté de papier peint doré et de tissus Art déco. Les petites chambres mansardées sont ornées de tenture avec motifs de couleur violine et de rideaux assortis avec des broderies (Braquenié - Pierre Frey). Dans le petit pavillon, la décoration est un peu plus contemporaine avec une tenture murale fleurie, pour faire écho aux ravissants jardins.

Les salles de bains ont toutes été transformées sur le même principe : un sol en grès cérame aux joints anthracite, type parquet. Les coffrages sont abolis : les baignoires sont en îlot, les lavabos classiques épurés. Des murets de 20 centimètres de profondeur en pâte de verre constellés de tesselles d’or (mosaïques) affichent un décor à la fois élégant, sobre et fonctionnel.

Le bonheur est aussi dans le parc…



Une deuxième phase de travaux est prévue fin 2016 et l’hôtel offrira 29 chambres au total : 12 chambres classiques, 2 chambres pour accueillir des familles, 6 chambres Deluxe, 5 Junior Suites et 4 grandes Suites.

Le dynamique directeur des lieux, Samuel Sruji, précise : « dans le parc, la jolie chapelle devrait être transformée en musée... un Spa de 200 m2 est prévu pour 2017 et sera ouvert également à la clientèle extérieure ». Mr Sruji fait la promotion de l’établissement aux Etats-Unis et au Japon notamment. D’ailleurs, un couple américain privatisera prochainement l’hôtel quelques jours pour célébrer son mariage.

Séjourner à Audrieu, c’est aussi l’occasion d’admirer le parc abritant de multiples essences centenaires, des massifs de fleurs multicolores et d'herbes fraîches. On a envie de participer à une partie de Colin Maillard, d'étendre un grand drap sur les pelouses pour un pique-nique champêtre.

Par beau temps, étendez-vous dans l'îlot de verdure autour de la piscine chauffée, jouez avec vos enfants sur l'espace qui leur est dédié avec cabane forestière, maison dans les arbres... Certains préfèrent disputer une partie d'échecs dans le salon d'honneur où le thé est servi.

Le Séran, un restaurant gastronomique …


Le Château d'Audrieu, c'est également un restaurant gastronomique, Le Séran. On aime la salle à manger très châtelaine avec son décor épuré d'une grande élégance.

Influencée par ses voyages et sa curiosité naturelle, le Chef Olivier Barbarin, aux commandes depuis 2009 de la belle table, sublime les produits du terroir et la Normandie. Il travaille en étroite collaboration avec le jardinier du domaine. Olivier Barbarin, originaire d’Auvergne a fait ses classes à L’Oustau de Baumanière, à la Réserve de Beaulieu, chez Dominique Toulouzy… Bref, un beau parcours. Il crée une nouvelle carte tous les deux mois en harmonie avec les produits saisonniers du potager.

Ici, on sert une cuisine délicate et inventive... une vraie cuisine gastronomique, avec ce que le terme suppose de raffinement, de qualité et de talent. Olivier Barbarin aime préciser : « on se concentre sur la région… sur le locavore… J’aime le travail discret et bien fait ».

Il a un faible pour les produits de Mr Gosset -Ferme de Longchamp- pour les yaourts, le beurre, le lait, les fromages servis au petit-déjeuner ». Il s'approvisionne directement chez les pêcheurs ou mareyeurs d'Asnelles, de Port-en-Bessin ou encore de Ouistreham.

La carte fait la part belle aux beaux produits recherchés pour leurs saveurs, textures et couleurs incomparables. Olivier Barbarin propose également trois excellents menus : le "Découverte", le "Gourmet" et l’ »Epicurien ».

Quelque soit la formule choisie, un grand moment culinaire vous attend... Tout est parfaitement bien maîtrisé avec des cuissons précises. Au menu : Tarte aux asperges vertes et caviar vintage, faisselle fraîche et oeuf à basse température ; Omble chevalier à l’unilatérale, pommes de terre roulées au lard de Bayeux confites au beurre, jus réduit ; Grosses langoustines cuites à la vapeur, carottes de printemps en déclinaison, émulsion orange-carotte ; Filet de turbot braisé, asperges vertes étuvées à la truffe d’été, sauce matelote… Côté terre : Bœuf en brume de thym, poireaux et oignons glacés aux truffes d’été, jus de viande à la fleur de thym ; Ris de veau rôti en brioche, minestrone d’oignons et carottes, gratin de pommes de terre façon Condé

Et puis les desserts ne manquent pas de panache… par exemple, Le Paris-Brest revisité et sa glace au chocolat caramélia ; la Tarte fraise-pistache et poivre long de Java, crème légère et glace aux deux parfums…

Si vous séjournez au Château d’Audrieu… deux options s'offrent à vous. Flâner dans le parc ou tourner les pages de l'histoire de la région en découvrant les plages du Débarquement, mais aussi Bayeux et sa célèbre tapisserie de la reine Mathilde, Caen - la cité des ducs de Normandie -, ou encore le Mont-Saint-Michel. N'hésitez plus, tous les bonheurs de la Normandie vous attendent dans cette superbe demeure historique où le luxe se fait discret et s'estompe derrière l'intime et le sens de l'accueil.

Pour en savoir plus :

Château d'Audrieu**** - Relais & Châteaux, 14250 Audrieu, tél. +33 (0)2 31 80 21 52. Site web : www.chateaudaudrieu.com

(Photos :  Château d'Audrieu).

À lire aussi