Le Lido – Propriano, une cuisine insulaire revisitée avec brio

le 12/07/2016

Perché sur un rocher, face à la mer, se niche Le Lido, un hôtel familial et surtout une table gastronomique orchestrée par le chef Romuald Royer, auréolé d’une étoile Michelin depuis 2012. Découverte…



A Propriano faites escale au Lido, un adorable hôtel familial les pieds dans l'eau. La demeure date des années 1930 et a conservé son air de patio andalou. A cœur de sa nouvelle cuisine "ouverte”, à 36 ans, il revisite la cuisine insulaire avec toute la fougue qu'on lui connait. Il a l'âme corse de ses aïeux - et aussi de son beau-père Antoine Pittilloni, le fondateur de l'établissement, qui lui a appris le métier.

Une sensibilité d'artiste…


Romuald Royer a un tempérament d'entrepreneur et une sensibilité d'artiste. Après celui du port de Propriano, il vient d'ouvrir un nouveau restaurant Mani à Ajaccio, rue du Roi-de-Rome. Un bar à vin où il propose des petits plats mitonnés avec soin.



Ici, on profite du cadre enchanteur. Dans son restaurant, comme posé sur l'eau, Romuald Royer, innove et surprend sans cesse. Sa cuisine est inspirée par la mer et le maquis. Il nous confie : « lorsque j'ai commencé, j'étais un des rares à profiter des produits identitaires de base alliés aux plantes ou arômes du maquis ». Pas de doute, sa cuisine Corse, fait la part belle aux produits locaux, il teste, innove, crée et propose une sélection de créations audacieuses.

Il propose également les poissons et crustacés, le veau, les huîtres de l’étang de Diane, les charcuteries, les fromages, les confitures, miels, farine… et les herbes de la montagne. Découvrez aussi la carte des vins exceptionnelle.


Ils mettent l’eau à la bouche …


Côté intitulés des plats, ils nous mettent l’eau à la bouche : « Homard se chauffe sur une pierre dans le maquis, confit au beurre noisette », « Simple comme un filet de Denti, céleri rave et écume iodée » ; Pomelo mon amour…comme un pavlova, acide amer amer et sucré ;  Octopus et émulsion à la vuletta (joue de porc fait comme panzetta) ; Homard se chauffe sur une pierre dans le maquis, confit au beurre noisette ; Mousse chocolat tiède, Zansation glacée et huile de noisette… On déguste avec un immense plaisir.



Vous pourrez aussi goûter la fameuse langouste au four, recette jalousement gardée depuis des générations... A ne pas manquer, le menu dégustation.  Mais le must, c’est le menu Langouste - proposé à 190 euros par personne - impressionnant par sa technicité ! On en pince pour cette déclinaison gourmande de langoustes pêchées devant l’hôtel. Au programme : tartare de Langouste, Langouste sur la pierre, ½ langouste au four Pittilloni, Madeleine avec beurre de langouste). Un enchantement !



Et puis, pour être au plus près et vivre le coup de feu, Romuald Royer se lance cet été dans la formule : « Vis ma vie de chef ». Il s’agit de déguster les créations à la table du chef, petit havre de paix au coeur de sa nouvelle cuisine … Une immersion totale dans la créativité. Sur réservation.

Pour en savoir plus :


Le Lido 42, Avenue Napoléon III, 20110 Propriano – Corse, tél. : +33 (0)4 95 76 06 37. Site web : www.le-lido.com

Ouvert du lundi au samedi : 20h - 22h - Dimanche : 12h – 14h30 et 20h - 22h.

(Photos : Jacques Maton).

À lire aussi