A La Table du Huit, les saveurs s’amusent

le 20/12/2014

L’hôtel La Maison Champs Élysées, occupe au sein d’un hôtel particulier du XIXe siècle construit pour la duchesse de Rivoli. Ici, on trouve La Table du Huit, à l’atmosphère calme et sereine, qui se veut le rendez-vous gourmand du Triangle d’Or de la capitale. Découverte...



En 2009, la Maison des Centraliens charge ODO de rénover le bâtiment et ses 40 chambres existantes, de créer dix-sept suites et junior suites conçues par la Maison Martin Margiela. Ainsi, le 8 rue Jean Goujon retrouve à la fois son identité centralienne et une place prestigieuse sur la scène parisienne.

La cuisine primeur de La Table du Huit…


Le décor du restaurant La Table du Huit joue sur les contrastes des matières et sensations : le sol en béton et les murs en béton banché s’opposent au mobilier en apesanteur, effet créé par les tables carrées posées sur un socle en métal mat donnant une illusion d’optique de flottaison.

Ce décor aux notes de surréalisme conjugue avec talent la facture classique des fauteuils et bergères, les moulures over size et les faux semblants de portes classiques surdimensionnées peintes en fond et l’effet graphique des faux plafonds et alcôves imprimés. A travers une grande verrière, on savoure un voyage au sein d’une nature rafraîchissante et verdoyante.



La Table du Huit est dirigée par Benoît Hilaire, formé à l’école des Métiers de la table de Paris, qui a fait ses armes à la Grande Cascade, à l’Apicius aux côtés de Jean-Pierre Vigato et, comme chef de cuisine au Drouant d’Antoine Westermann. Sa cuisine allie franchise des produits, saveurs sophistiquées et notes délicates avec une spontanéité de palais qui tient compte de nos vies modernes.

La carte de la Table du Huit propose une cuisine primeur qui évolue au gré des saveurs et des produits de saison. Son menu débute par un choix d’entrées, puis prend le large Côté Mer avec trois poissons ou se pose Côté Terre avec ses viandes.

Les assiettes présentent des assemblages nouveaux et inattendus. Poissons et crustacés, dans toutes leurs variétés, jouent les malicieux. Pour commencer, les filets de maquereaux courtisent la chair de tourteaux sur un lit de « rattes » tièdes, les salpicons de homard prennent un bain de crème Dubarry, les chipirons accompagnés de champignons se pâment auprès de l’oeuf presque parfait, le bar en carpaccio paré de Yuzu et de ficoïdes se roule dans le céleri.



Ensuite, Coté Mer : le filet de dorade royale joue au palet avec la langoustine et le lieu jaune rôti badine avec des coques et haricots coco en vinaigrette. Pour continuer Coté Terre, les filets, tendres et nobles, triomphent : simple et efficace, le mignon de porc est aux légumes de saison; charnu et grivois, le filet de canette préfère la polenta et les figues ; épais et goûteux, le Château filet de boeuf ose blettes et champignons.

Pour finir, fromages et desserts ravissent la vedette avec un Salers AOC affiné, un Cheese Cake et une faisselle, tous trois combinés à des fruits et confitures. Côté desserts, le Tout Chocolat bichonne sa glace vanille, les figues rôties jouent les contrastes couleur avec la glace pistache…

Au fil de la semaine, Benoît Hilaire affiche propose de vrais rendez-vous pour les amateurs des grands classiques de la cuisine traditionnelle française revisitée. Au retour des beaux jours, le menu s’installe côté jardin.


Un brunch prisé…



Tous les dimanches de 12h à 15h, se dresse au coeur de la Table du Huit, un brunch aux multiples saveurs et de produits du marché, pour rassasier les adeptes de ce repas dominical. Découvrez un brunch généreux composé de spécialités : sucré : crêpes, confitures, viennoiseries, pains : salades de saison, verrines, plats chauds, fromages et charcuterie des surprises comme des sushis ou une multitude de bouchées

Au programme, un parcours gourmand autour de buffets du Chef Benoît Hilaire et de son équipe, avec une déclinaison de saveurs salées comprenant des compositions froides mais aussi plusieurs plats chauds mettant à l’honneur viandes et poissons, puis enfin un éventail de surprises sucrées pour terminer la semaine toute en douceur.

Un cocktail d'accueil vous sera d’abord proposé avec la soupe du chef. A suivre, des saveurs salées : salade de tomates anciennes et fêta, choux graffiti et mâche, quinoa façon taboulé, salade de lentilles du Puy et Salade de gambas, charcuteries corses et espagnoles, fromages affinés : St Maure, camembert fermier, morbier, Blue Stilton… sushis et makis, huîtres perles blanches N°3.

Les plats chauds s’articulent autour : du poulet au curry & son riz sauté, cabillaud rôti aux petits légumes de saison poêlés ou au bouillon de citronnelle, bar à Œufs Bio – cuisson à la demande, accompagné de charcuteries, œufs pochés, œufs brouillés, œufs au plat, à la coque, ou en omelette, œuf signature le 8.

Les saveurs sucrées vous attendent avec le fromage blanc à accommoder à votre convenance, avec des fruits, baies, crumble, chocolat…, les verrines de mousse au chocolat, le riz au lait, la crème citron & meringue…, les fruits frais -taillés ou non-, les crêpes et confitures by Carla



Des viennoiseries sont également à votre disposition, avec des pains au chocolat, croissants, pains aux raisins, chaussons aux pommes, pancakes, cake…Puis des jus de fruits frais avec jus d’orange pressé, jus de pamplemousse pressé, nectar Granny Smith, nectar du 8 Framboise Rhubarbe. Les boissons chaudes et les jus de fruits frais sont servis à discrétion.

Pour déguster tout cela, choisissez votre formule avec coupe de champagne -ou à volonté- , ou avec rosé a volonté.

L'accueil est irréprochable, on passe un parfait moment autour de cet excellent brunch !  La Table du Huit ouvre sur la terrasse et le jardin qui donnent sur une impasse au calme. Une oasis de fraîcheur en été, un havre de verdure en hiver…

Pour en savoir plus :

La Table du Huit - Hôtel La Maison Champs Elysées, 8, rue Jean Goujon, 75008 Paris , tél. + 33 1 40 74 64 95. Site web : www.latableduhuit.fr

(Photos : Hôtel La Maison Champs Elysées).

À lire aussi