Avec Star Clippers, entrez dans la légende

le 26/09/2014

Embarquez à bord du Star Flyer, un vaisseau unique pour revivre la navigation d’antan. Les traditions du passé se marient agréablement au modernisme d’aujourd’hui. Découverte…



Les clippers sont nés vers 1850 sur la Côte Est Américaine pour transporter le thé et le coton de l'Empire Britannique et via le Cap Horn des marchandises entre New York et San Francisco au moment de la Ruée vers l'or.

Le rêve d’un Suédois…


Les clippers connaissent, aujourd’hui, une seconde vie grâce à l’énergie du suédois Mikael Krafft qui a eu l’idée, il y a quelques années de reconstruire de fidèles répliques de ces voiliers de légende. Marin dans l’âme, Mikael Krafft, amoureux de la voile depuis son plus jeune âge a forgé ses connaissances dans les îles de l’Archipel de Stockholm en Mer Baltique. Il a réussi le pari de faire revivre ces vaisseaux mythiques à travers le Star Flyer dès 1991 (115 mètres de long et 170 passagers). Son jumeau, le Star Clipper a prit la mer un an plus tard... puis, en 2000, un 5 mâts carré, le Royal Clipper a rejoint la flotte. Il est considéré comme l’un des plus grands voiliers jamais réalisés au monde.


Sous le signe de la détente…


Le Star Flyer (115 m de long), avec ses 85 cabines doubles, attire les croisiéristes qui apprécient le confort, les traditions et le charme légendaire de la marine à voile. Dès l’embarquement à Cannes, on découvre un décor classique et raffiné qui invite à la décontraction. On rejoint notre spacieuse cabine où le teck est roi. Elle est meublée de manière confortable et moderne.

Comme les 170 passagers présents, on constate que la vie à bord est placée sous le signe de la détente, à l’instar d’un yacht privé. Par cette belle journée, les ponts sont propices au farniente. En fait, le Star Flyer présente davantage d’espace par passager que la plupart des bateaux de croisière conventionnels. Ici, point de discothèque, ni de casino mais bien autre chose...

Tandis que la baie de Cannes s’illumine sous un ciel étoilé, à 22 h précises, l'agitation gagne le pont. Les murmures s'amplifient. Le commandant s'apprête à donner le signal du départ. Les voiles en dacron, un tissu particulièrement résistant au vent sont hissées manuellement en quelques dizaines de minutes avec beaucoup de matelots, mais aussi beaucoup plus rapidement qu’avec le système électronique indique un officier. Tout à coup, venue de nulle part, une musique se laisse d'abord deviner puis enfle. C'est celle de Vangelis, bande originale du film "1492, Christophe Colomb". L'émotion est palpable, enveloppante…

Doucement, on vogue sur la Méditerranée pour rejoindre Calvi, en Corse, notre prochaine escale. Une légère brise nous accompagne. Notre voilier file…grâce à ces mâts de 19 m de haut et à la surface de ses voiles de 3365m2... il est aussi rapide que le vent et majestueux comme un signe. Le Star Flyer est muni d'un système de stabilisateur anti-roulis original : deux réservoirs reliés entre eux qui recueillent les masses d'eau déplacées d'un côté à l'autre par des mouvements du bateau, assurant ainsi une plus grande stabilité. Ce qui n'est pas inutile lorsque l'on file jusqu'à 18 nœuds.


La vie à bord du Star Flyer…

Après une nuit de navigation, l’on devine déjà à l’horizon les montagnes de l’Ile de Beauté. Certains profitent encore du buffet du petit-déjeuner, d’autres hument la mer ou s’arrêtent à la passerelle. Sur le Star Flyer, nul ne peut oublier qu’il est sur un voilier. En effet, le briefing quotidien du Capitaine se tient sur le pont. Il est riche d’informations et vous avez ainsi l’occasion d’entendre également quelques anecdotes.

L’équipe des sports organise des cours de gymnastique et d'aquagym dans la matinée, ainsi que le traditionnel « Walk a mile », consistant à marcher 1.6 kilomètre sur le pont. Puis, dans la piscine centrale se déroule une initiation à la plongée, avec masque et bouteilles. Dans l’après-midi, un matelot, apprend aux passagers à faire des noeuds marins, alors que les cuisiniers font une démonstration sur l'art de couper les fruits. Sur le pont Soleil, plusieurs passagers se préparent, quant à eux, à grimper aux mâts. Un moment très prisé !



Par ailleurs, des hôtes participent aux manœuvres ou admirent le savoir-faire de l’équipage qui répare les voiles. Pour vous accompagner, au cours de votre croisière, pas moins de 74 membres d’équipage s’activent et mettent tout en œuvre pour que votre séjour soit inoubliable.

À bord du Star Flyer, tout est fait pour que les voyageurs se sentent comme chez eux. On vous accueille sans placement dans l’élégante salle à manger volontairement à taille humaine. Certains choisissent de s’isoler au sein de la bibliothèque édouardienne pour parcourir livres et magazines.

Le soir venu, des amis se réunissent autour du piano et entonnent quelques-uns de leurs airs préférés. Au Bar Tropical, le barman s’affaire à concocter un délicieux cocktail rafraîchissant. Quoi de plus relaxant ? A bord des artistes apportent aux passagers un aperçu authentique de la musique et des arts locaux.

Ici, les voyageurs vont et viennent, libres de participer aux excursions ou de rester à bord pour se relaxer au bord de l’une des deux piscines du bateau. Après une journée bien remplie en escale, certains passagers optent pour un moment de détente... des masseuses thaïes dispensent des soins sur le pont. En fait, l'équipage pourrait poser pour Benetton : il est totalement international avec des philippins, des allemands, des espagnols… des chanteurs hongrois font le spectacle le soir…



A bord du Star Flyer, tout reflète la chaleur et l’enthousiasme des officiers et de l’équipage.  Que vous choisissiez de partir pour une mini semaine ou plus, vivez une croisière pas comme les autres soit en Méditerranée, aux Caraïbes, en Asie et parfois en Polynésie Française.

Pour en savoir plus :


Consulter la compagnie, tél. + 33 (0)1 39 21 10 98 ou sur www.starclippers.com

(Photos : E.Scotto - D.Krauskopf).

À lire aussi