La Ferme Saint-Siméon - Honfleur Le vrai luxe d'une maison de famille

le 05/09/2014

Autrefois refuge des impressionnistes, La Ferme Saint-Siméon labellisée Relais & Châteaux reste un établissement mythique de la côte normande. Gastronomie et cocooning sont au rendez-vous. Découverte…





La Normandie regorge de châteaux et de vieux manoirs, mais c'est sans compter avec La Ferme Saint-Siméon avec son charme bucolique et ses lumières délavées.
Elle était dès 1825 l'un des refuges préférés des impressionnistes. Monet, Sisley, Courbet… venaient y chercher des couleurs. Délaissant Paris pour le petit port de Honfleur, le poète Baudelaire y trouva lui aussi son inspiration.
Entre 1825 et 1865, elle se nommait en fait "Auberge de la Mère Toutain".

Les reflets de la lumière sur l'estuaire de la Seine avaient donc tout pour ravir les acteurs de l'Ecole de Honfleur. C'était l'époque où le cidre coulait à flot sous le regard amusé de Sisley. On jouait aux dominos sous les arbres et on se prélassait dans les vergers aux couleurs impressionnistes.

On retiendra de l'endroit "Oh ! Saint-Siméon ! il y aurait une belle légende à écrire sur cette hostellerie ! Que de gens y ont passé et des célèbres à ma suite ! ".
Plus d'un siècle après que le peintre Eugène Boudin ait écrit ces lignes dans ses carnets (1896), la famille Boelen, propriétaire de ces lieux magiques perpétue la légende.

Restaurée, "la Ferme" offre aujourd'hui un espace Spa et beauté digne de thermes romains.


Sur la trace des Impressionnistes...


Le temps passe… perchée dans la verdure la ferme (et son pressoir à cidre) est toujours là comme les escaliers en bois, la façade bleue, la toiture d'ardoises et les mansardes des artistes. La statue de Saint-Siméon salue chaque visiteur à son entrée.






Devenue Relais & Châteaux, La Ferme Saint-Siméon perpétue la tradition d'accueil dans une atmosphère originale. Dans les 34 chambres et appartements répartis entre la Ferme (maison principale) et le Pressoir on trouve avec le souci du détail qui a fait l'histoire de ce lieu.
La famille Boelen a fait le tour des vieilles maisons de la campagne augeronne pour trouver les cheminées, les poutres de chêne massives, les dallages et autres éléments qui rehaussent les chambres, le restaurant et le bar.

La belle ferme restaurée...


La Ferme, la maison principale avec vue sur l'estuaire et les jardins abrite le restaurant, le bar et 11 chambres, ainsi que 4 dans le pavillon attenant.
Dans les jardins, le Pressoir, construit dans le style d'un ancien pressoir à cidre, accueille quant à lui la Ferme de Bien-Etre ainsi que 19 chambres.

En effet, chaque chambre a sa personnalité, mariant les meubles anciens, les matériaux nobles et les détails les plus raffinés.
Elles sont décorées principalement de boiseries anciennes, parquets en chêne, avec des tissus de Manuel Canovas ou Rubelli dans les tons framboise, jaune, bleu ou fleuris.
Le mobilier est composé de commodes et armoires d'époque ancienne et de fauteuils de la maison Massant (Belgique). Les lustres et appliques de certaines chambres sont en cristal de Venise (Véronèse). Les salles de bain sont en marbre.



     


Certaines chambres, qui avaient parfois, été utilisées comme ateliers improvisés, ont été soigneusement restaurées.
Comme l'ancien atelier de Corot (chambre n° 19) dont la grande baie donne sur l'estuaire et cette lumière qui a tant inspiré les peintres…
On admire un parquet ancien Louis XIV, une commode dite pantalonnière époque 17ème, un miroir ancien, des fauteuils Massant, des rideaux Canova gris perle, lustre et appliques de chez Véronèse en cristal de Venise.
La chambre n°11 mansardée avec son coin salon présente un parquet en chêne, tissu Rubelli tons framboise et gris perlé et fauteuils Massant sans oublier une salle de bain en marbre avec baignoire d'angle. Le tout avec vue sur les jardins.
La chambre n° 22 fut celle de Monet, elle fait face à la vieille chaumière qu'il représenta dans "Route sous la neige".
Au sein du pressoir, la suite n° 40 possède un salon et deux balcons donnant à la fois sur l'estuaire et les jardins.


Une gastronomie normande revisitée…


Confortable et intime, le bar symbolise une atmosphère "à la Flaubert", avec une véritable identité d'auberge normande cossue. De nombreux tableaux impressionnistes et contemporains font revivre l'atmosphère de l'époque.

Le bar et son salon, avec sa cheminée face à la mer, attendent les hôtes de ces lieux pour goûter à la quiétude ou pour déguster quelques vieux Calvados.
Réparti sur deux salles, le cadre du restaurant se caractérise par ses poutres apparentes, tomettes anciennes, panneaux de chêne et cheminées.



     


Une délicieuse cuisine préparée par le chef Erwan Louaisil est servie sur la terrasse, près de la roseraie, des pommiers et des poiriers ou en salle selon les saisons.

Le chef met à l'honneur les mets classiques ou plus élaborés confectionnés avec les produits frais du marché du Pays d'Auge et du port de Honfleur.

Erwan Louaisil, breton d'origine, a été formé auprès des plus grands : Michel Guérard, Pierre Gagnaire, Alain Ducasse… Après plusieurs expériences à l'étranger, de New-York au Royaume-Uni en passant par les Antilles ou encore l'Espagne, Erwan Louaisil fait preuve d'imagination mais tient à respecter les saisons et il a le souci du produit et des émotions.
Il attache aussi beaucoup d'intérêt à la mise en scène des assiettes pour séduire dès la première impression.






Couleur, fraîcheur, légèreté sont les mots clés de sa cuisine qui fait la part belle aux coquillages, crustacés et poissons notamment.

Parmi les saveurs marines, on trouve à la carte : la queue de homard au beurre de crustacés, bouillon de courge lié au foie gras, cèpes, bellota et ormeaux ; une soupe de morue relevée au piment, gnocchi poché dans un lait réduit au cresson, fine baguette intégrale ; une Marinière de fèves épicées ; langouste, coques, palourdes et couteaux, émulsion basilic ; un Carré et selle d'agneau de lait de Lozère, mitonnée de ris d'agneau, petits pois, fèves et pommes de terre de Noirmoutier ou encore un pressé de foie gras.

Le must des menus, c'est sans aucun doute celui qui fait la part belle à la dégustation si bien nommé "La table des impressionnistes" composé de deux entrées, deux plats, fromage, et deux desserts.
Un véritable régal pour les yeux, l'esprit et le palais !


La Ferme de Bien-Etre, un espace raffiné…


Ce Relais & Châteaux dispose d'un espace où l'eau et la lumière créent un espace de paix propice aux soins du corps le spa "La ferme de beauté".

Un vrai paradis qui donne sur un jardin fleuri et rien ne manque. Elle dispose d'une imposante piscine intérieure à débordements et d'un bain bouillonnant avec vue sur les jardins, de quatre salles de soin, d'un sauna, d'un hammam, et d'une salle de fitness.

L'eau et la lumière créent un espace de paix au cadre enchanteur propice aux soins du corps et au bien-être. Le Spa propose des programmes de soins personnalisés, principalement basés sur les principes de l'Ayurveda et de la tradition chinoise pour permettre au corps de libérer et rééquilibrer les énergies.






Une semaine par mois, la Ferme de Bien-Etre propose le Programme Pureté des Sens pour se ressourcer, "détoxiner" le corps et retrouver une harmonie esprit/corps.
On peut également s'initier à la relaxation avec yoga, sophro-relaxation et qi-gong. Des repas spécifiques, à base de légumes, poissons et céréales, pour une parfaite adéquation soin/alimentation sont possibles.







La Ferme Saint-Siméon se révèle un lieu idéal pour un week-end en amoureux dans un cadre authentique plein de charme et permet de flâner dans Honfleur, une cité maritime au si riche patrimoine culturel et artistique.
En effet à deux pas de la "la Ferme", on trouve l'église Sainte Catherine (la plus grande église en bois de France) avec son clocher séparé, le Vieux Bassin avec ses maisons des XVIIème et XVIIIème siècles, hautes et serrées les unes contre les autres, la Lieutenance, les Greniers à sel (bâtiments historiques du XVIIème siècle) qui accueillent expositions et concerts, le Musée Eugène Boudin (créé en 1868 par Alexandre Dubourg et Eugène Boudin lui-même) et les Maisons Satie rendant hommage au musicien-compositeur Erik Satie, né à Honfleur.

N'hésitez plus, la Ferme Saint-Siméon et Honfleur incarnent un vrai art de vivre !


POUR EN SAVOIR PLUS

La Ferme Saint-Siméon*, 20, rue Adolphe-Marais 14600 Honfleur,
tél. + 33 (0)2 31 81 78 00.

Site web : www.fermesaintsimeon.fr

Membre Relais & Châteaux*.

(Photos : David Grimbert).

À lire aussi