Durango & Silverton Narrow Gauge Railroad, à toute vapeur !

le 04/09/2014

Embarquez à bord du "Durango & Silverton Narrow Gauge Railroad", le plus typique train à vapeur des Etats-Unis qui va sur les traces des chercheurs d'or. Découverte…



Au sud-ouest du Colorado à deux pas du Parc National Mesa Verde, là ou le désert rencontre la montagne, la petite ville de Durango fondée en 1979 par la compagnie "The Denver & Rio Grande Railway" est toujours le point de départ du train. Il a toutefois changé de nom, il s'appelle le "Durango & Silverton Narrow Gauge Railroad". Tout un programme.

Sur les traces des chercheurs d'or…

Le 5 août 1881 la construction de la ligne débute et le 7 juillet 1882, le train accueille le fret et ses premiers passagers. Il transporte les mineurs, leurs provisions et surtout le précieux minerai d'un camp à l'autre, le long de rails étroits. Depuis 1951, la ligne ferroviaire est devenue un haut lieu du tourisme.  Chaque année, ce sont près de 200 000 personnes, venus des quatre coins du monde qui l'emprunte.

"Le Durango & Silverton Narrow Gauge Railroad" est une star qui a accueilli à son bord les plus grands noms du cinéma comme Robert Redford, Paul Newman, John Wayne, Marilyn Monroe, Marlon Brando, Henry Fonda et tant d'autres. Il a servi également de merveilleux décor à de nombreux films, notamment à "Viva Zapata" et "Butch Cassidy et le kid".


Un périple unique…

Il fait bon de se retrouver de bon matin dans la pittoresque gare de Durango, histoire de se replonger à l'époque du far-west. Il y a foule aux guichets pour prendre les billets, il est prudent de les réserver à l'avance. Vers 8h, le sifflet strident retentit … quelques petites secousses et le convoi prend doucement de la vitesse. C'est parti pour l'aventure…

L'antique locomotive à vapeur traverse la ville, à peine éveillée, à toute vapeur puis le convoi s'engage vers des contrées sauvages et monte en haletant dans les montagnes. La locomotive dégage une épaisse fumée noire mais fait route avec fierté et élégance vers des sommets paradisiaques. Durant près de quatre heures le train nous transporte au coeur de paysages époustouflants sur 70 kilomètres, grimpe, suit des vallées glaciaires et longe d'étroites saillies. Il aborde la forêt très dense de la montagne de "San Juan". Les voyageurs se régalent en prenant tout de même garde aux escarbilles !



Les visiteurs remplis d'admiration peuvent éventuellement descendre à mi-chemin à un arrêt facultatif dans les forêts peuplées de résineux pour des randonnées pédestres ou pour rejoindre par exemple l'hôtel de " Tall Timber Resort ", un refuge discret qui ne peut être atteint que par ce train ou en hélicoptère. Mais la plupart se rendent jusqu'au terminus : Silverton. Une authentique ville "far west" avec ses saloons qui abritent des restaurants ou des boutiques.

Après une halte de deux heures à Silverton, posée dans une cuvette haut perchée, le train regagne lentement Durango. Quelle belle escapade pour les amateurs de paysages et de sensations incomparables.

POUR EN SAVOIR PLUS


Consulter le site web : www.durangotrain.com



(Photos Durango & Silverton Narrow Gauge Railroad)

À lire aussi