Frédérick Gersal et l’histoire

le 31/08/2014

Historien et journaliste Frédérick Gersal reconnu, comme l'un des meilleurs connaisseurs de l'hexagone, nous montre "Les 1000 lieux qu'il faut avoir vus en France". Découverte…


Quel est votre parcours ?

"Donner envie... envie de découvrir, envie de connaître…"


Mon parcours est un heureux mélange de passion pour l'histoire et de passion pour le journalisme. Voilà de quoi aimer le patrimoine en général, avec ses trésors que je présente dans différents médias depuis de nombreuses années. Notamment à France Télévision et à Radio France, sans oublier les articles dans la presse et les livres.

Mon but premier : Donner envie... envie de découvrir, envie de connaître, envie de savoir, envie de venir voir ! Et puis il y a aussi une notion de partage avec les auditeurs, les téléspectateurs et les LECTEURS. Car je me suis rapidement aperçu que chacun appréhende les lieux, les paysages et les histoires, avec son parcours, sa culture et ses connaissances. Il y a bien sûr l'origine des choses, qui est commune à tout le monde, mais après, chacun peut y apporter sa pierre.

Comment est née l'idée de cet ouvrage et pourquoi ?

"une idée commune, une idée croisée…"


L'idée de cet ouvrage est une idée commune, une idée croisée entre l'éditeur et votre serviteur. D'un côté, la Maison Flammarion qui édite ce best seller mondial des "1000 lieux dans le monde", dans lequel la France est bien présente. Et puis de l'autre côté, il y avait notamment mes chroniques sur la France à découvrir, la France et ses richesses, la France et ses trésors. Quand deux passions s'exercent ainsi, il ne reste plus qu'à se rencontrer pour en parler et pour mettre sur pied ce projet de grande et belle ampleur. La proposition de Flammarion m'a fait très plaisir, j'ai tout de suite compris que nous parlions la même langue et que du coup nous avions le même appétit.


Comment avez-vous abordé cette thèmatique France ?


"au lieu de devoir chercher à tout prix des lieux qui nous manqueraient, nous avons dû nous freiner…"


J'ai abordé cette thématique France avec passion, avec gourmandise. Je savais dès le début que la France possédait sur son sol largement plus des 1000 lieux que la thématique imposait. Et nous en étions conscients avec l'éditeur. Peut-être que la plus grosse difficulté résiderait dans le choix de ces 1000 lieux ! Et cette pensée se révéla être LA vérité. Ensemble, avec Flammarion et Madame Bavoillot dont je ne cesserai de saluer l'immense gentillesse et l'immense professionnalisme, nous avons débuté la liste des 1000 lieux.

Et croyez-moi, au lieu de devoir chercher à tout prix des lieux qui nous manqueraient, nous avons dû nous freiner pour remplir cette liste. Depuis des années et des années que je me promène en France, pour la réalisation d'émissions de télévision, pour la préparation de chroniques radio et aussi pour des raisons personnelles et familiales, j'avoue humblement que cette France me fascine, m'enivre !

Considérez-vous le voyage comme un art de vivre ?

"s'ouvrir aux choses et aux gens que l'on croise…"


Oui, le voyage est un art de vivre ! Mais surtout ne faites pas de cet "art de vivre" une étiquette comme celle que l'on accroche aux poignées de nos bagages ! D'ailleurs, je me refuse à donner une définition exacte de l'art de vivre... Chacun à le sien, chacun le goûte comme il veut, chacun le partage comme il l'entend. Le seul point commun c'est peut-être de s'ouvrir, s'ouvrir aux choses et aux gens que l'on croise. Se laisser entraîner par des odeurs, par des images, par des bruits ou des saveurs, c'est cela l'art de vivre.

J'espère que dans ces voyages proposés aux lecteurs de ce livre, ils trouveront matière à s'envoler, vers d'autres lieux, ou bien au contraire, pourquoi pas, à s'enraciner dans un lieu qu'ils jugent magique. L'art de vivre c'est non seulement un site merveilleux, mais aussi un paysage somptueux, un artisan magicien, un hôtel ou un restaurant qui offre un bol... d'air frais avec quelques gouttes de bonheur.


Comment avez-vous procédé pour votre sélection des sites ?


Pour sélectionner ces 1000 lieux de France, il a fallu pratiquement faire table rase des connaissances acquises et accumulées au fil des années. Il a fallu presque repartir de zéro en se disant : voyons ce qui peut plaire au plus grand nombre (petits et grands, spécialistes et amateurs, promeneurs et randonneurs, touristes et invités) et pour cela il a fallu reprendre les sites et les lieux un par un.

Mis a part les lieux emblématiques, incontournables comme le Mont Saint-Michel ou la Dune du Pilat (etc...), chaque site a fait l'objet de questions et d'interrogations. Alors nous avons repris notre bâton de pélerin, nos chaussures de marcheurs et surtout nos yeux de découvreurs ! Ce sont des yeux magiques qui observent, dévorent, tourneboulent et se posent enfin pour raconter la magie. Il n'est pas étonnant que le titre de ce livre soit : "Les 1000 lieux qu'il faut avoir VUS en France".

Comment avez vous découpée la France ?

"les grandes régions sont parfaitement lisibles…"


L'articulation de cet ouvrage fut aussi une vraie question éditoriale. Comment découper le livre pour qu'il soit facile d'accès. Finalement le livre doit être découpé selon le découpage que l'on va faire de la France ! Alors nouvelle question : doit-on faire un découpage par département, ce qui peut paraître un peu trop scolaire. Doit-on découper la France suivant les régions administratives existantes... Bref on a tout essayé, on a plié et replié la France en tout sens pour finalement choisir un découpage géographique par région avec certains rattachements nous paraissant logique. Mais les grandes régions sont parfaitement lisibles.

Pour résoudre toute question de recherche, je tiens à souligner l'extraordinaire index du livre, il y en a d'ailleurs plusieurs qui permettent de se repérer rapidement dans cette France si hospitalière.

Avez-vous visité tous les lieux recensés dans le livre ?

"j'ai vu tous ces lieux…"

Oui, j'ai vu tous ces lieux. Comme je vous le disais, des années de déambulations m'ont permis de découvrir ces richesses et de les faire partager. Proposer un tel ouvrage au début du XXI ème siècle est la preuve que beaucoup de choses ont changé au cours des dernières années. Avec de nombreuses prises de conscience concernant la préservation de la nature et du patrimoine.

Avec la volonté de communiquer, de faire savoir et de faire connaître, avec la reconnaissance d'une France accueillante, d'un pays qui reste l'une des principales destinations dans le monde... Il n'y a pas de secret. Les habitants du monde ne viennent pas en France parce que c'est le dernier pays d'Europe avant l'océan Atlantique, non, c'est surtout parce qu'il y a tant et tant de choses à voir.

Quels sont vos endroits privilégiés et pourquoi ?

"Pas d'endroits coups de cœur…"


Cette question ne peut obtenir d'autre réponse que celle que constitue le livre. Pas d'endroits coups de coeur, il y a ces 1000 lieux répertoriés comme "têtes de chapitre" et puis il y a ces milliers de lieux également cités dans ce livre. Une petite chapelle dans un village classé, une plage inoubliable sur une île merveilleuse, un petit bistrot bien caché dans une ruelle... etc... alors, croyez-moi, les endroits coups de coeur sont tous là...

Dans ce guide vous traitez de sites, de monuments connus mais aussi de lieux plus insolites ou confidentiels... mais il y a aussi des lieux plus discrets et insolites, plus tranquilles…"
Vous employez le mot "guide" que j'accepte ; mais c'est un guide universel de la France universelle, de la France incontournable, de la France inoubliable. Alors oui il y a des sites et des monuments célèbres qu'il est impensable de ne pas citer. Soit parce qu'ils font partie des Must de la planète toute entière, soit parce qu'ils sont aussi classés dans des listes prestigieuses, preuve de leur intemporalité. Mais il y a aussi des lieux plus discrets et insolites, plus tranquilles et confidentiels... C'est un peu comme un ami qui vous glisse dans le creux de l'oreille LE lieu à ne pas manquer lors de votre prochaine escapade ou bien la bonne table à honorer.

C'est dans ce but que ce livre propose quelques boutiques, quelques musées, quelques restaurants ou quelques paysages qui sortent des sentiers battus... des lieux qu'il faut avoir vus !

Quels sont vos projets ?

Le premier de mes projets est de faire partager ma passion pour ce livre et pour notre patrimoine, et je vous remercie de m'en donner l'occasion. Et puis les autres projets vont m'entraîner vers de nouvelles découvertes culturelles et historiques... C'est toujours cette éternelle envie de partager qui me dévore !

POUR EN SAVOIR PLUS

Lire l'ouvrage "Les 1000 lieux qu'il faut avoir vus en France" par Frédérick Gersal aux Editions Flammarion. 1008 pages, 650 illustrations en noir et blanc. Prix de vente : 20 €.

À lire aussi