Château-d’Oex, la magie de la Suisse et du Pays-d’Enhaut

le 30/08/2022

Il faut moins d'une heure de train pour monter de Montreux, sur les rives du Lac Léman, au charmant village de montagne de Château-d’Oex du Pays-d'Enhaut vaudois. Place à la magie. Découverte…



Le Pays-d’Enhaut s’étend le long de la partie vaudoise de la Sarine (l’amont est bernois et l’aval fribourgeois). Ici, on s'attache à la charmante bourgade de Château-d’Oex. Elle se caractérise par un splendide paysage de montagne et par la présence de vieux chalets décorés du style typique du Pays-d'Enhaut.

Château-d’Oex, capitale mondiale de la montgolfière...


Le village s’étend quelques dizaines de mètres au-dessus de la Sarine sur des douces pentes ensoleillées un peu en dessous de 1000 mètres d'altitude. On rejoint Château-d’Oex par la route depuis la Gruyère ou par le col des Mosses. On peut également atteindre le village par le train MOB (Montreux-Oberland Bernois). Hormis les trains standards, les wagons nostalgiques du MOB Belle Epoque et les voitures vitrées du MOB GoldenPass Panoramic rendent le trajet inoubliable.

Bénéficiant d’un microclimat exceptionnel, Château-d’Oex est devenue au fil des décennies la capitale mondiale de la montgolfière en milieu alpin. Le Festival International de Ballons réunit quelques 90 aérostiers chaque dernière semaine de janvier, Cet événement mondial avec la plus importante manifestation alpine de ballons. Il s’agit d’un spectacle aux formes et aux couleurs fascinantes. Mais des vols passagers sont proposés tout au long de l’année. Par ailleurs, le village est ancré dans les traditions, avec son fameux fromage l’Etivaz AOP qui, depuis des siècles, est fabriqué au-dessus d’un feu de bois. Non loin à Rougemont, des chalets plusieurs fois centenaires témoignent de l’art populaire de la région.


Le haut plateau ensoleillé des Mosses La Lécherette est très apprécié par les fondeurs. 35 km de pistes les entraînent à travers prairies et forêts enneigées. Et n’oublions pas en hiver les balades à raquettes et les randonnées.


En été au sud de Château-d'Oex s’offre un domaine préalpin de randonnée. On compte La Pierreuse, la plus grande réserve naturelle de Suisse romande avec des zones rocheuses, des forêts et une flore très riche. Pour les passionnés et les amateurs, le Pays-d'Enhaut propose un large réseau de parcours balisés ; sur les traces des Championnats du Monde de 1997. La rivière la Sarine est idéale pour pratiquer différents sports : canyoning, hydro speed, canoë-kayak ou rafting. L'un des plus beaux parcours de rafting sinue entre les gorges de Vanel et Gérignoz.


Les découpeurs du Pays d’Enhaut...


En Europe, les premiers découpages ont été réalisés il y a 400 ans environ. Si la technique est arrivée de Chine au XVIIIème, les portraits silhouettes étaient à la mode. Au XIXème, des artistes réputés ont développé le découpage en grand art. Très tôt, deux artistes de la région ont choisi le papier et les ciseaux pour s’exprimer. Ainsi, Hans Jakob Hauswirth (1809-1871) a laissé un trésor d’art naïf empreint d’une symbolique vibrante. Ses tableaux transmettent l’amour que cet artiste longtemps resté discret portait à la nature et aux coutumes de son pays.


Ce bûcheron et charbonnier de la région de Rougemont, sortait ses papiers et ses ciseaux, il découpait lors de veillées et laissait une découpure comme remerciement du repas qui lui était offert. Il a créé des œuvres symétriques en noir-blanc, avant de se consacrer au collage de papiers de couleurs. De nos jours, le savoir-faire se perpétue à travers quelques associations locales et l’on retrouve les plus beaux découpages au sein du Musée du Vieux Pays d' Enhaut.

Le Musée du Pays-d'Enhaut...



Ce musée fondé en 1922 est devenu au fil du temps, l’un des principaux musées d’art populaire de Suisse. Installé au sein de l’ancienne maison du préfet Cottier, il présente l’histoire et les coutumes de la région. Ce musée se veut la mémoire d’une région longtemps isolée. On y retrouve l’ambiance des demeures d’autrefois à travers des cuisines et des chambres à coucher qu’on croirait encore habitées et l’artisanat d’une qualité exceptionnelle : des vitraux, des affiches, une forge, une fromagerie d’alpage et la pièce consacrée aux débuts du tourisme. Les objets du quotidien foisonnent : vaisselle, outils, cloches de vaches, poteries, jouets, travaux de la paille ou dentelles.


L’art naïf côtoie des oeuvres d’artistes tels Abram-David Pilet et le bailli Nicolas Gachet qui dès la fin du XVIII siècle donnent leur vision de la vallée dans de belles aquarelles. Le musée vient d’être récemment agrandi, l’aile contemporaine renferme notamment un espace consacré aux expositions temporaires et un autre à une collection de découpages. Adresse : Grand Rue 107, 1660 Château d’x, tél. +41 79 489 50 57 - www.musee-chateau-doex.ch


Rossinière et la mémoire de Balthus…



A moins de 10 km de Château-d'Oex se dresse Rossinière. C’est ici que l’on observe le Grand Chalet de Rossinière, le plus grand édifice de bois de Suisse et l'un des plus grands d'Europe. Ce chalet fut la dernière résidence du fameux peintre Balthus. Ce lieu magique a vu passer Victor Hugo, le Dalaï Lama ou encore David Bowie. Le Grand Chalet, joyau de l'architecture traditionnelle fut achevé en 1754, au terme de quatre ans de travaux artisanaux. Cette demeure avait même été surnommée le « château avec une carapace de tortue ».



Il fut construit dès 1750 à l’initiative de l'avocat et homme d'affaires Jean-David Henchoz. Les mensurations de l'édifice son impressionnantes : 27 mètres sur 19,5 mètres pour la façade sud et 950 mètres carrés pour le toit du chalet. Plus de 700 m3 de sapin avaient été nécessaires pour ériger le bâtiment. Initialement, Jean-David Henchoz. avait prévu d'en faire un centre régional de stockage et de commercialisation du fromage. Aujourd'hui, la propriétaire du Grand Chalet est la veuve du peintre Balthus, la comtesse Setsuko Klossowska de Rola. Artiste et ambassadrice de l'UNESCO, cette aristocrate de Tokyo descend d'une famille de samouraïs.

En 1962, elle avait rencontré Balthus lors d’une visite d'Etat organisée par André Malraux, alors ministre de la culture du gouvernement du général De Gaulle. Peu après, Balthus et la jeune femme décidèrent de se marier. Et dès 1977, le couple habita le « Grand Chalet » de Rossinière.



La demeure compte 115 fenêtres, les murs extérieurs sont entièrement ornés d'inscriptions et de fresques florales et animalières. Les épitaphes qui couvrent en partie la façade de la demeure expriment la profonde foi chrétienne de son initiateur. Malheureusement, l'iniateur n’avait pas profité de sa demeure. En 1758, quatre ans seulement après la fin des travaux, Jean David Henchoz mourrait à l'âge de 46 ans. Le Grand Chalet resta dans le giron de la famille Henchoz jusqu'en 1875. En 1852, l'édifice fut transformé en hôtel. Ce dernier a vu séjourner des célébrités comme Victor Hugo ou Alfred Dreyfuss.

Plus tard, en 1976, l'artiste franco-polonais Balthus fasciné par le lieu l’achète. Avec son arrivée, des personnages célèbres fréquentent le chalet. On peut citer le photographe Henri Cartier-Bresson et son épouse Martine Franck, le sculpteur Alberto Giacometti, le chanteur Bono, le Dalaï Lama ou encore des chefs d'orchestre de prestige, comme Riccardo Mutti ou Zubin Mehta.

Notre carnet d’adresses :


Restaurant Le Chalet


Le Chalet, ce restaurant typique de la région permet de découvrir la cuisine suisse traditionnelle dans une ambiance rustique. Véritable attraction touristique Le Chalet fabrique son fromage "Le Chalet Bio" préparé au feu de bois comme dans les chalets d'alpage. Devant vos yeux, dès 11h, le fromager en costume traditionnel transforme 160 à 200 litres de lait bio en fromage à pâte dure ; une pièce de 16 à 20 kilos est ainsi produite. "Le Chalet Bio" est ensuite affiné en cave environ 5 à 6 mois avant de pouvoir être consommé. Ne manquez pas cette expérience unique ! Adresse : Le Chalet - Restaurant et fromagerie de démonstration Route de la Gare 2 1660 Château d'Oex, tél. 026 924 66 77.

Maison d'hôtes Ermitage


En créant sa maison d’hôtes, Sophie Labarraque a mis le lien humain au cœur de sa démarche. Le lieu restauré et décoré avec goût et simplicité permet à chacun de se sentir chez soi. En poussant la porte, vous découvrez la galerie du Cabinet de Curiosités Ambulant et ses trésors inédits réalisés par des artisans métiers d’art. Des pièces uniques et oeuvres d’artistes sont également exposées régulièrement dans le salon de thé et le restaurant.

En été, le jardin et son potager alimentent la cuisine savoureuse proposée par l’établissement. La cheffe propose des petits plats exquis élaborés exclusivement avec des produits frais, de saison, provenant du potager de la maison et des fermes environnantes. Pas de doute, le temps semble s’être arrêté dans cette maison d'hôtes à l'atmosphère familiale et chaleureuse. Adresse : Maison d’Hôtes Ermitage Grand Rue 4 - 1660 Château-d’x, tél. + 41 26 924 25 01 - https://ermitage-chateaudoex.ch

A connaître :


La Balade « Le Grand des Marques » autour du thème du découpage


Depuis la gare de Château d’Oex, un circuit vous emmène à travers le village à la rencontre de découpeurs contemporains sur le thème "Vues du ciel". Il propose 25 reproductions de découpages en très grand format des œuvres de découpeurs.

Pour en savoir plus :


Consulter les sites web : www.myvaud.ch et de l’Office du tourisme de Château-d’x : www.chateau-doex.ch

(Photos : Pays-d'Enhaut Région, Alain Saint-Sulpice et E. Scotto).

À lire aussi