L’Incomparable : l’écrin culinaire du lac du Bourget

le 01/09/2021

A Tresserve, l’hôtel L’Incomparable trône majestueusement sur les rives du Lac du Bourget, plus grand lac naturel de France. Ici, Antoine Cevoz-Mamy, chef de talent vous convie à une expérience gustative succulente. Découverte…



L’Incomparable, hôtel membre du groupe Lodge & Spa Collection s’inscrit harmonieusement dans un cadre naturel d’exception. Le cinq étoiles fait écho aux maisons de maître qui ont contribué à la renommée de la région, et nous invite à un séjour inoubliable sous le signe du bien-être et de la gastronomie.

Une allure de manoir…



L’établissement a été lancé par le duo d’entrepreneurs Thierry Schoenauer et Frédéric Peltier à la tête d’adresses maintes fois primées : les joyaux Koh-I Nor 5* à Val Thorens, Taj-I Mah 5* à Arc 2000 et le Daria-I Nor 5* à l’Alpe d’Huez. L’hôtel aixois est la première enseigne du groupe implantée pour la première fois hors des stations de ski. Depuis de nombreuses années cette demeure au passé chargé attirait l’attention de Thierry Schoenauer. À chaque fois, qu’il passait devant la maison, il avait envie d’entrer, jusqu’au jour où elle s’est présentée à la vente… Flanquée de deux tours pointues, la grande bâtisse aux allures de manoir surplombe fièrement le lac du Bourget. Ce lac romantique qui fut immortalisé par Lamartine en 1820 dans les Méditations poétiques. Le célèbre poème Le Lac avait d’ailleurs été écrit ici même, sur la colline de Trésserve, à deux pas d’Aix-les-Bains, labellisée Ville d’art et d’histoire pour son riche patrimoine thermal.


L'Incomparable regarde le lac et sa rive ouest, dominée par la chaîne de l'Epine d'où émerge le sommet rocheux de la Dent du Chat (1 390 m d'altitude). Il affiche 5 étoiles et s’inscrit à chaque étape dans une démarche éco-responsable : choix des matières, gestion des déchets, cultures, ruches… ). Il dévoile avec raffinement des matériaux nobles et de caractère : marbre de Carrare, ouvrages de ferronnerie, parquets, charpente apparente…

Des chambres très raffinées...



Les chambres et les couloirs de L'Incomparable, affichent des matériaux exceptionnels -parquet de chêne, carreaux de ciment d’Italie, salles de bains en marbre de Carrare, terrasses en pierre de Bourgogne- , superbe charpente apparente au 2e étage, œuvre des Compagnons du Devoir). De magnifique photos de la région (Bauges, lac, forêts, cascades...), prennent place dans les chambres, les couloirs et les parties communes. Les meubles réalisés sur mesure ont été confiés à un artisan italien. La sobriété du design apporte une note chic et cossue.


En détail, l’hôtel abrite 9 chambres (20 m² à 55 m²) et 6 suites (75 m² à 115 m²), équipées d’un coffre et d’un plateau de courtoisie. Côté décor : murs clairs, parquets de chêne, têtes de lit sombres, sèche serviettes... On trouve aussi un couvre-pieds, des fauteuils et canapés de couleur vive (vert émeraude, rouge carmin, jaune, bleu...) dans chaque espace. Les suites et deux chambres donnent sur le lac et les autres sur la montagne. La façade compte deux balcons et deux terrasses. Elles sont dédiées aux deux suites familiales aux mezzanines style pigeonniers. Baptisée Diamond, la plus grande suite s’étale sur 115 m² au second étage sous l’impressionnante charpente. On compte là, une salle de bains ouverte et un dressing XXL.

La magie du Black Diamond Luxury Spa…



L'Incomparable dispose également d'un spa unique, le « Black Diamond Luxury Spa ». Il offre une approche holistique du bien-être et invite à se reconnecter à soi-même à travers une parenthèse de douceur. Véritable havre de paix et de détente, la décoration y est soignée, l'association des matériaux et des couleurs sont une invitation au lâcher-prise. Le lieu dispose d’une piscine intérieure, d’un hammam et de trois cabines de soins. En extérieur sur la terrasse, il y a un jacuzzi et un sauna aménagé dans un drôle de tonneau de bois à l’extrémité vitrée. L’équipe de spécialistes du bien-être vous aident à vous ressourcer et harmoniser votre corps et votre esprit. On y vit une expérience personnalisée et sur mesure... chaque soin mobilise les 5 sens. Un must !

Les créations gourmandes de Antoine Cevoz-Mamy…



Prenez place dans le restaurant chic et décontracté. Très design, la salle abrite des chaises de velours jaune et des lustres dorés, subtil clin d’œil au fameux diamant L’Incomparable, ainsi qu’un bar intégré avec comptoir et un coin salon art déco. D’immenses baies vitrées abolissent la frontière entre intérieur et extérieur, permettant aux convives de profiter de la magnifique vue sur les montagnes. En été, chaque hôte profite de la terrasse panoramique qui prolonge la salle. Le chef Antoine Cevoz-Mamy concocte des menus surprises dont on découvre la teneur à l’arrivée des plats. Des créations gourmandes et raffinées.

Antoine Cevoz-Mamy ne le cache pas, la cuisine, c’est toute sa vie ! Il a fait ses premières armes dans le restaurant familial situé au Bourget du Lac. C'est qu'est née la passion et elle ne le quittera plus. Il enchaîne les grandes maisons, le Château de Candie* auprès de Boris Campanella puis Courchevel, auprès de Jean-Pierre Jacob au Bateau Ivre** avant de monter à Paris auprès Philippe Labbé au Shangri-La*. Puis Antoine part à Londres, au GreenHouse** où il entre comme chef de partie. Deux ans plus tard quand il quitte la maison dirigée par Arnaud Bignon, il en est le sous-chef. Arnaud Bignon développe chez Antoine ses capacités  sensorielles et l’art des jus et sauces. De retour dans l’hexagone, Antoine Cevoz-Mamy fait un passage chez Yoann Conte** à Veyrier du Lac, ce dernier lui transmet ses méthodes de management et sa connaissance des herbes de montagnes.



Au décès prématuré de son père en 2015, Antoine reprend les rênes de l’entreprise familiale au Bourget du Lac aux côtés de sa sœur Roxane. Quand il apprend la création de l’Incomparable, il décide de rejoindre cette aventure, qui lui donne à 30 ans les moyens et la liberté d’exprimer son réel potentiel.

Chaque détail compte…


Derrière son piano, Antoine Cevoz-Mamy excelle dans l’art culinaire. Chaque détail compte. Il privilégie les produits locaux : fruits et légumes des maraîchers du coin, poissons de lac, herbes, fleurs et plantes du parc, fromages emblématiques de Savoie… Le Chef a un composteur qui permet de limiter les déchets alimentaires et de les transformer en terre organique afin de cultiver son potager en permaculture. La collection de légumes et plantes de plantes y est très étoffée : aubergine, betterave, blette, carottes, céleri, chou vert, chou rave, concombre, cornichon, courge, courgette, maïs, moutarde, poivre de Sechuan, potimarron, potiron, piment vert cornu, radis, rhubarbe, roquette, 8 variétés de tomates...


Inutile de chercher à percer les mystères du menu, il change chaque jour selon l’inspiration du chef et la récolte du moment. Au déjeuner comme au dîner, Antoine Cevoz-Mamy et son équipe confectionnent des menus à l’aveugle, en formule de 2 à 7 plats et invitent les convives (48 au maximum) à se laisser guider, à leur confier leurs papilles.

A travers des menus « Découverte », le Chef invite ses hôtes à vivre un voyage sensoriel unique à travers des associations de saveurs et de parfums parfois inédites. Ce qui fait l’originalité, c’est la justesse des accords et la précision des cuissons. Chaque plat composé comme un tableau est d’abord esquissé au crayon avant d’être réalisé et mis en scène dans l’assiette. Un enchantement pour le palais.

On le comprend, Antoine Cevoz-Mamy a pour crédo : la mise en valeur des produits locaux, faire plaisir aux hôtes en leur faisant découvrir des saveurs et associations de saveurs. Il indique : « Ma carte évolue sans cesse, j’essaie d’inventer et de revisiter des plats. Tous mes plats sont réfléchis. Nous tentons de ne pas nous répéter d’une année sur l’autre… je lance des idées de plats, l’équipe a envie de travailler autour ». Si vous demandez à Antoine Cevoz-Mamy quel est son plat favori et emblématique, il répond sans hésiter : « l’ombre chevalier avec café, le bœuf foie gras ». Le Chef s’autorise quelques touches personnelles, quelques clins d’œil liés à son parcours de vie et à sa sensibilité. Ainsi, un lieu jaune ou des Saint Jacques sont parfois au menu, pour exprimer son amour de la Normandie.


Le chef cuisine les poissons pêchés au cœur des eaux douces et cristallines du lac du Bourget. À commencer par le lavaret (frère jumeau de la féra d’Annecy), dont la texture et le goût sont extraordinairement subtils. Également fin, l’omble chevalier offre un supplément d’onctuosité. Avec le brochet, plus carnassier, on gagne encore en puissance.

Pour Antoine Cevoz-Mamy, les circuits courts sont une évidence. Il va à la découverte des producteurs du territoire, pour comprendre leur lieu, leur valeurs et savoir-faire. Au cœur du massif des Bauges et à la Chartreuse, il trouve champignons, herbes sauvages et gibier. Légumes, plantes et fruits proviennent de chez Sébastien et Carine Favrin à Aix les Bains, Catherine et Jean-Luc Botti  (MOF aux Halles de Chambéry), de la coopérative du Tremblay, des Jardins du Salève... A la table, les fruits rouges et noirs sont aussi à l’honneur (fraises, framboises, groseilles, cassis, mûres, cerises) sans compter les fruits du verger (pêche, pomme, poire, raisins, figues...). Une mention pour Claire, chef pâtissière qui vient du Cheval Blanc à Courchevel. Elle travaille sur trois desserts : un alliant légumes et végétaux, un autre plus classique et le troisième réalisé à base de fruits.


Si l’Incomparable est devenue une grande étape gourmande, l’établissement à pour objectif de décrocher une étoile !


Pour en savoir plus :


L’Incomparable ***** Chemin de Belledonne 73100 Tresserve, tél.+33 (0)4 79 31 18 65. Site web : www.hotel-lincomparable.com

(Photos : M.Cellard).

À lire aussi