Auvers-sur-Oise : un château et un artiste

le 17/08/2021

Dans ce village de renommée internationale, situé au cœur du Vexin et à trente kilomètres de Paris, si le parcours Van Gogh est le plus fréquenté, le Château, son Nymphée, ses jardins, son labyrinthe de verdure, somptueux, sont à voir absolument. Découverte…



Par Marina Lempert

Tony Soulié, artiste international y présente de surcroît sa nouvelle exposition « Battre la mesure du ciel » du 19 mai au 19 septembre 2021, invité pour le 40ème anniversaire du Festival d’Auvers-sur-Oise "L'Opus des 40 ans".

Le Château d’Auvers, un site d’exception...

Dans le village même, le Château, construit en 1635 pour Zanobi Lioni, financier italien de la Cour de Marie de Médicis, dans le style des villas de la Renaissance italienne est un lieu unique. Le Nymphée en mosaïque de coquillages, de pierres de meulières et de verre, inspiré de l’Antiquité et ôde aux Nymphes ; fait aujourd’hui partie des rares exemples subsistant en France. En 1662, le Domaine est vendu à Jean de Leyrit qui transforme l’édifice en château à la française. Le Prince de Conti, propriétaire à partir de 1765, modifie le Nymphée afin d’y apposer son monogramme.

Par la suite, les propriétaires changent plusieurs fois, et les bâtiments se dégradent. En 1890, le château inspirera à Vincent van Gogh un tableau connu : « Le château d’Auvers au coucher du soleil ». En 1987, le Conseil général du Val-d'Oise rachète l'ensemble du site et le restaure entièrement. Par arrêté du 23 juillet 1997, les façades et toitures du château, le vestibule d'entrée, la cage d'escalier avec son escalier et sa rampe et l'ensemble du parc sont inscrits au titre de monuments historiques. La façade sud et les jardins à la française seront entièrement redessinés d'après des gravures des 17 eme et 18 ème siècles, pour restituer le plus fidèlement possible l’état d’origine des jardins.


Un paysage préservé…


Le Domaine est aménagé en terrasses horizontales qui ouvrent de larges perspectives sur la vallée de l’Oise. C’est ce paysage qui inspira plusieurs peintres impressionnistes tels: Daubigny, Pissarro, Cézanne, Van Gogh… et qui continue d’en inspirer encore. Le bâtiment est entouré d’un parc boisé de 9 hectares et de jardins déclinés en 3 styles : la Renaissance italienne, le jardin à la Française, le jardin anglais. Associés aux terrasses, aux parterres, aux escaliers, au pont en pierre, aux fontaines, le travail sur la taille et la disposition des végétaux, buissons de buis, la grande variété de fleurs : iris, -une des plus importantes collections en France-, roses, clématites, fuchsias, permet de créer des écrans et des percées qui rythment la perception du paysage.



L’esprit impressionniste…


Le Château offre la singularité de conjuguer patrimoines architectural avec son gracieux édifice, ses deux Orangeries, sa cour, pictural avec ses peintures murales de la fin du 17ème siècle, paysager et un parcours multimédia : visite immersive originale dédiée à l’Impressionnisme ’Vision Impressionniste, Naissance et Descendance’.


Dans le cadre du 40ème Festival musical d’Auvers-sur-Oise : Exposition de Tony Soulié : "Battre la Mesure du Ciel" jusqu’au 19 septembre 2021 (du mercredi au dimanche et les jours fériés, de 14h à 18h).

Tony Soulié est né à Paris en 1955 où il vit et expose. Il fait partie de la "Nouvelle Abstraction" française des années 1970-1980. Voyageur, peintre, poète, sculpteur, auteur, photographe, scénographe, il cherche à "être en accord avec le temps et l’espace qui sont les nôtres". Ses voyages le conduisent dans des contrées extrêmes : les déserts, les volcans, les rivages marins comme les mégalopoles où il va à la rencontre "des états limites du monde".


Des centaines d’expositions lui ont été consacrées en France et à l’international et ces œuvres figurent dans de nombreuses collections publiques et privées. Ses oeuvres mixtes ont pour base une photographie sur laquelle son pinceau dessine les repères de son errance. Il présente au sein de l’Orangerie Sud du Château d’Auvers, salle voûtée du XVIIème siècle, 16 œuvres utilisant des techniques mixtes, dont une majorité de grands formats sur le thème des fleurs, de la Nature, du paysage.

Y aller :


Au départ de Paris :De la gare du Nord : direction Persan Beaumont Correspondance à Valmondois pour Auvers-sur-Oise. De la gare Saint-Lazare : direction Gisors. Correspondance à Pontoise pour Auvers-sur-Oise. La gare d’Auvers-sur-Oise est à 15 min à pied du Château.Par le bus : Bus 9507 depuis Pontoise et/ou Valmondois, arrêts "Clos du Château" ou "Château"

Pour en savoir plus :


Château d’Auvers, rue François Mitterrand 95430 Auvers-sur-Oise, tél. + 33 (0)1.34.48.48.45. Site web : www.chateau-auvers.fr

(Crédit photos : Château d’Auvers, Tony Soulié).


À lire aussi