Le cirque de Gavarnie, un panorama grandiose et préservé

le 31/08/2021

Né il y a cinquante millions d’années, érosions fluviales et glaciaires le Cirque de Gavarnie inscrit au Patrimoine Mondial de l’Humanité depuis l’Unesco 1997, fait partie des cirques naturels d’une rare perfection. Découverte…



Gavarnie est le berceau du Pyrénéisme (fin XIXème -début XXème siècle), une approche de la montagne alliant le sport, nature et culture. Soulignons que botanistes, scientifiques, écrivains romantiques, peintres, poètes et montagnards ont trouvé dans les Pyrénées leur source d’inspiration ou d’exploit.

Les Vallées de Gavarnie, c'est un nom qui résonne comme la promesse d’escapades grandeur nature, de découvertes insolites, de panoramas préservés. Il y a cinquante millions d’années, érosions fluviales et glaciaires ont creusé dans les Pyrénées un ensemble de cirques naturels d’une rare perfection. Gavarnie avec ses 5.5 kilomètres de diamètre, ses murailles verticales de 1500 m de haut et ses centaines de cascades est le plus célèbre, le plus spectaculaire aussi. Ce colosse de la nature entouré de seize sommets de plus de 3 000 mètres et abritant la plus haute cascade d’Europe est d’une beauté étourdissante. Pour approcher, le site empruntez donc un sentier facile qui conduit du village jusqu’au pied du cirque. (2 h à pied aller/retour).



Plus, on approche du cirque, le spectacle est saisissant, l’émotion garantie. Adossés aux grands canyons du Haut-Aragon espagnol, les Vallées de Gavarnie forment ensemble le site de « Gavarnie-Mont Perdu », une montagne magique inscrite au Patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO. Le cirque glaciaire, Troumouse mérite lui aussi le détour. Pour ses 11 km de circonférence et ses hauts sommets mais également pour son environnement préservé. Dominé par le pic de la Munia à 3133 m, ce cirque-là offre son relief, ses herbes rases dénuées de tout arbre, ses lacs et les eaux joyeuses de ses cours d’eau.

Plus petit des trois, le Cirque d'Estaubé est aussi le plus sauvage. Au départ du lac des Gloriettes, il se dévoile après une heure de marche : belles cascades, torrents caillouteux, fleurs et marmottes ponctuent la découverte. Haut lieu du pastoralisme de la vallée, près de 400 vaches et 1200 brebis y paissent chaque été. Estaubé compose de superbes tableaux comme celui du Mont Perdu à 3355 m, troisième plus haut sommet des Pyrénées.

Gavarnie reflète un mode de vie agricole autrefois répandu dans les régions montagneuses d'Europe. Il est resté inchangé au 20e siècle en ce seul endroit des Pyrénées, et présente des témoignages inestimables sur la société d'autrefois à travers son paysage de villages, de fermes, de champs, de hauts pâturages et de routes de montagne. C’est l’un des rares lieux où la transhumance s’est maintenue depuis des siècles.

Inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’Humanité…



Depuis 1997, le massif Gavarnie-Mont Perdu est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’Humanité pour la qualité de son patrimoine naturel et culturel. Sur les 1052 sites inscrits dans le monde, seuls 35 sites sont inscrits à la fois pour le patrimoine culturel et naturel et 34 sites sont transfrontaliers. Seuls deux sites réunissent ces 3 critères, Gavarnie Mont Perdu et le Parc Maloti-Drakensberg, entre l’Afrique du Sud et le Lesotho.

Ce paysage qui rayonne des deux côtés des frontières nationales de France et d'Espagne, est centré sur le pic du Mont-Perdu, un massif calcaire qui culmine à 3 352 m. Le site, d'une superficie totale de 30 639 ha, comprend deux des canyons les plus grands et les plus profonds d'Europe sur le versant sud, du côté espagnol, et trois cirques importants sur le versant nord, plus abrupt, du côté français formes géologiques terrestres classiques.

Le Festival de Gavarnie...


Chaque été, le Festival de Gavarnie, c’est un rendez-vous au caractère unique. Créer un spectacle à 1500 m d’altitude en pleine nature et en plein ciel au pied d’un site remarquable relève du défi et de l’aventure humaine et artistique. Ce festival annuel a pour ambition de faire résonner dans ce « colisée de la nature » des œuvres universelles par le biais d’adaptations de pièces de théâtre, d’opéras, de mythes ou de contes issus du patrimoine culturel. Informations : www.festival-gavarnie.com

Pour en savoir plus :


Consulter l’Agence Touristique des Vallées de Gavarnie, Terrasse Jacques Chancel - 15 place de la République 65400 Argelès-Gazost, tél.+33(0)5 62 97 00 25. Site web : www.valleesdegavarnie.com

(Photos : ATVG Pierre Meyer).

À lire aussi