Le Puy du Fou innove toujours

le 03/07/2020

Depuis 1977, l’innovation est au cœur de la dynamique de la saga du Puy du Fou. Cette année encore trois grands projets voient le jour. Dans un parc extraordinaire, l’histoire a trouvé son expression la plus grandiose lors de spectacles hors normes bien ancrés dans notre époque et ses technologies. Découverte…



Par Martine Delaloye



2020 une année créative...


Cette année encore sous la houlette de Philippe de Villiers, le créateur de cette florissante entreprise, les nouveautés sont au rendez-vous. Un nouvel Hôtel Le Grand Siècle qui tient ses promesses de faste du XVIIIe siècle et une création originale Les Noces de Feu, un poème romantique à la réalisation bluffante ! L’année 2020 est une année des plus ambitieuses puisque le Puy de Fou se dote aussi d’un Palais des Congrès géant de 3500 m2, « le Théâtre Molière ».



L’hôtel Le Grand Siècle 4 étoiles, un investissement de 20 millions d’euros...


Le dernier fleuron de l’hôtellerie du Puy du Fou joue dans la cour des grands. A l’hôtel Le Grand Siècle, 4 étoiles, on est dans le siècle des Lumières. Dorures, miroirs, tentures, soieries, grands salons, statues de personnages perruqués, rien ne manque dans cette évocation de l’époque du Roi Soleil.



On s’imagine volontiers se ranger en carrosse tiré par de fringants chevaux face à la somptueuse galerie de colonnes ioniques où trône une fontaine. Pour autant, on n’est pas à Versailles. Le Grand Siècle s’inspire du château disparu de Marly avec 8 corps de bâtiments à l’architecture classique, distribués de chaque côté d’un jardin central où se répartissent 96 chambres familiales doubles ou quadruples. Le vaste hall de réception resplendit de belles lumières dorées, de somptueux miroirs qui multiplient les espaces. Le sol en carrelage imite un parquet à chevrons à s’y méprendre !



Le Restaurant « La Table des Ambassadeurs » peut accueillir 500 convives. Miroirs et lustres rutilent. Le buffet royal est concocté par Yannick Alléno, le chef le plus étoilé du monde. Les 3 hectares de Jardin à la Française recréent les perspectives et les architectures végétales chères à Louis XIV.



Dans les chambres, dorures, étoffes satinées, candélabres, écran télévision incrusté dans le miroir et couche royale s’imposent. Ici, on joue le jeu jusque dans le détail. Les toilettes « comme à l’époque » interpellent et laissent un peu dubitatif. Une sorte de planche en bois avec un trou et un couvercle, mais dans de beaux matériaux tout de même, noblesse oblige !


Les Noces de Feu, la dernière création originale 2020...



« 16 millions d’euros ont été investis dans cette nouvelle cinéscénie, soit quasiment le montant d’une série Netflix » nous précise Nicolas de Villiers, le Président du Puy du Fou. Cette fantasmagorie nocturne invite à un voyage poétique au cœur du XIXe siècle, le mariage de la Muse violoniste et du pianiste virtuose. La mise en scène est époustouflante. Danseurs et décors jaillissent des profondeurs du lac, évoluent, dansent, glissent sur l’eau au son de la musique interprétée par les célèbres sœurs Camille et Julie Berthollet. La magie opère, l’émotion est au rendez-vous. Et le questionnent suit sur cette performance. Le Puy du Fou, véritable laboratoire, créateur d’exploits technologiques utilise les « Neopter », des drones capables de voler en flotte et de se synchroniser à la musique, à la vidéo, aux lumières et aux acteurs pour exécuter une chorégraphie géante grâce à l’intelligence embarquée. Le résultat est tout simplement à couper le souffle !



L’espace Molière, le tout nouveau Palais des Congrès...


C’est dans le cadre sophistiqué et élégant du Théâtre Molière que s’ouvre cette année un espace consacré aux entreprises. Un magnifique auditorium de 500 places, 11 salles de réunion modulables, un espace polyvalent. Un bâtiment hors normes dans l’esprit Grand Siècle, équipé des dernières technologies et offrant des conditions de confort exceptionnel. Jusqu’à 3000 participants peuvent être accueillis, avec une capacité de 1 500 lits, une offre culinaire personnalisable et des spectacles à la carte.


Au Puy du Fou, il se passe toujours quelque chose...


Il suffit de déambuler en famille, en tribu dans le parc. Il y a toujours un spectacle à voir au détour d’une allée, l’un des cinq spectacles immersifs, comme le Mystère de La Pérouse ou Le premier royaume où Clovis doit choisir entre les croyances de son peuple et une voie nouvelle pour fonder le premier royaume. Six grands spectacles se jouent jusqu’à 7 fois par jour dont Le Bal des Oiseaux fantômes, un ballet aérien exceptionnel où 330 aigles, faucons, vautours, milans, chouettes et autres rapaces frôlent le public dans un frisson d’ailes. Dans le Signe du Triomphe, Les combats de gladiateurs et les courses de chars ne manquent pas d’enflammer l’assistance.


Le parc, un spectacle grandeur nature...


L’immense parc de 500 hectares parcouru de 25 km de sentiers offre au visiteur une grande diversité de scènes, tantôt sauvages, tantôt disciplinées. La végétation luxuriante créée des décors oniriques, la floraison de la roseraie enchante, les animaux ont leur refuge - les animaux de la ferme en voies d’extinction comme le baudet du Poitou, les loups tchèques et des chiens et fauconnerie de 640 oiseaux - les villages historiques -le village du Moyen-Âge, celui du XVIIIe et le Bourg 1900 - sont le site de boutiques où travaillent des artisans d’art.

Les spectacles immersifs, une déambulation dans des univers historiques...


Accessibles à toute heure de la journée, ces spectacles proposent une immersion complète dans une histoire à vivre en direct. Bruitages, effets spéciaux, machinerie enveloppent le visiteur et l’entraînent dans une émotion intense.



Le mystère de la Pérouse...


Dès l’entrée, on monte à bord de « La Boussole », le vaisseau du célèbre navigateur disparu en 1788 au large des îles Santa Cruz. On rencontre les membres de l’expédition, on tangue, on a le mal de mer, on chavire, avec l’équipage. Les craquements de la carcasse du navire dans la tempête, les grincements des chaînes nous font frémir. Les cris des marins, leur hargne à vaincre la mer, leur souffrance sont les nôtres, jusqu’au naufrage qui se matérialise par d’impressionnantes tornades d’eau à passer avant de sortir de cette déambulation vivant mais un peu épuisé. Impressionnant ! Il fallut attendre 1964 avant de retrouver l’épave de La Boussole.


La Cité Nocturne, le site des hôtels...


Le sixième hôtel du parc, Le Grand Siècle, a pris ses quartiers tout récemment dans la Cité Nocturne. Il complète l’épopée des hôtels à travers les siècles. Choisir dans quel siècle passer la nuit est une proposition des plus décentes… La Villa Gallo-Romaine, où se prélasser tel un empereur de la Rome antique dans le jardin méditerranéen. Les Iles de Clovis, un village sur pilotis de huttes aux toits de chaume et terrasse privée où la présence de l’eau apporte bien-être et sérénité mais sans moustiques. Au Camp du Drap d’Or, se dressent de flamboyantes « logeries », où retrouver l’âme de François 1er et d’Henry VIII d’Angleterre. Derrière les remparts de la Citadelle, l’hôtel le plus volumineux du complexe, le Moyen-Âge attend ses chevaliers des temps modernes. Le XVIIIeme siècle en Vendée fait son entrée au Logis de Lescure, une authentique bâtisse vendéenne de 4 suites.

La transmission du savoir au cœur de la démarche du Puy du Fou...


L’Académie junior créée en 1998 compte aujourd’hui 30 écoles – costume, théâtre, danse, décors, équitation…- Depuis 2015, en concertation avec l’Education Nationale, le Puy du Fou a lancé son école primaire ouverte à tous mêlant apprentissage scolaire et artistique.

Le Puy du Fou est parti à la conquête du monde...


En août 2019, le Puy du Fou Espana implanté à Tolède a inauguré son premier spectacle et fait cette année son entrée au parc hollandais Efteling aux Pays-Bas En 2024 le Puy du fou espère inaugurer son premier spectacle chinois au pied de la Grande Muraille.

A savoir :

Séjour Parc + Hôtel à partir de 62€ sur la base de 4 adultes occupant la même chambre dans Hôtel « La Villa Gallo Romaine ». Billet Grand Parc + Cinéscénie à partir de 61 €/adulte et 50 €/enfant de 5 à 13 ans inclus.

Y aller :


TGV de la Gare Montparnasse Paris/Angers 2 H 30. Des navettes du Puy du Fou assurent la liaison à partir de 21€50

Pour en savoir plus :


Consulter le site web : www.puydufou.com

(Photos : Martine Delaloye et Puy du Fou -Alain Monéger, William Jezequel et J. Benhamou).






À lire aussi