Explorer Bornéo à partir de Sandakan

le 28/01/2019

Si le Sabah, en Malaisie, occupe une modeste partie de Bornéo - troisième île du monde après la Papouasie Nouvelle-Guinée et le Groenland-, on y trouve de nombreuses merveilles naturelles . Découverte…



Du côté de la Malaisie, sur l’île de Bornée, on découvre deux régions : Sabah et Sarawak. Elles présentent des îles désertes aux eaux turquoises et aux récifs coralliens riches en biodiversité marine. C’est également un paradis pour les randonneurs. Ils partent à l'assaut du mont Kinabalu (4 095 m) et des jungles peuplées de tarsiers aux yeux globuleux, de gibbons, de pythons, de panthères et d’imposants crocodiles. Rappelons que l’île de Bornéo se partage entre l’Indonésie, Brunei et la Malaisie.

Approcher la biodiversité…


A Sandakan, outre le port et les temples bouddhistes, une visite de la magnifique maison coloniale, sur pilotis, de l'écrivaine américaine Agnes Keith mérite un détour. Détruite lors de la Seconde Guerre mondiale, elle fut reconstruite. L'auteure de The Land Below the Wind (traduction littérale du mot Sabah) y avait élu domicile. Sa demeure lui servait également de lieu de travail.


A partir de Sandakan on peut approcher la riche biodiversité de la région de Sabah. A 40 minutes à l’ouest de la ville se trouvent deux centres de réhabilitation qui permettent un premier contact avec la faune endémique de Bornéo.

La forêt protégée de Sepilok assure la conservation des mammifères et abrite selon un mode semi-captif les orangs-outans et les ours malais dans leur habitat naturel. Le centre de protection des orangs-outans de Sepilok permet aux grands singes orphelins de se réhabituer à la vie sauvage avant d’être relâchés dans la nature.

Ce centre se visite à pied, et la meilleure chance pour observer les animaux dans les meilleures conditions, c’est à l’heure des repas. Par ailleurs, le Borneo Sun Bear Convention Center fait fonction de réserve. Il contribue à la sauvegarde l’ours malais endémique (le plus petit ours au monde), aujourd’hui en voie de disparition.

La rivière de Kinabatangan…


A l’est de Sandakan se trouve la rivière de Kinabatangan -la deuxième plus longue du pays- , qui serpente au coeur d'une végétation abondante sur des centaines de kilomètres. Les visiteurs observent un écosystème constitué de marais, de mangroves et de forêts bordant la rivière. On s’y déplace en bateau afin de rencontrer les animaux sauvages comme l’éléphant d’Asie, le singe nasique, le gibbon, le calao ou encore le faucon pèlerin.

Place à une exploration pleine d’émotions dans cette jungle de Bornéo. Certains voyageurs choisissent de séjourner dans la région au sein de lodges. Une belle manière pour découvrir des endroits reculés pour rencontrer les peuples nomades de la forêt.

Pratique :


Formalités : disposer d'unpasseport valable 6 mois au-delà de la date de retour pour un séjour inférieur à 3 mois.

Langue : l’anglais est couramment parlé dans cette ancienne colonie britannique.

Météo : de janvier à avril, le climat est sec et plaisant. De mars à juillet, il s’agit de la meilleure saison pour la plongée. Evitez de vous rendre dans la région entre juin et septembre, il y fait chaud et il pleut énormément.

Pour en savoir plus :

Consulter le site web : www.sabahtourism.com

(Photos : E. Scotto).


À lire aussi