Luxembourg : indépendant depuis 1839

le 18/10/2018

Ce petit pays aux 2.586 km2 et aux 602 005 habitants, se blottit entre la Belgique, la France et l'Allemagne. Si la sidérurgie a contribué à son essor économique aux 19 et 20ème siècles, il a su conserver un vaste patrimoine forestier et viticole comme de paisibles villages jouxtant une campagne verdoyante. Découverte...



Par Marina Lempert

A vocation européenne et acteur majeur dans l’histoire contemporaine, siège aujourd’hui d’institutions d’envergure et place forte financière, son atmosphère joyeuse, sa vie culturelle, la variété de ses paysages et son art de vivre en font un pays contrasté et attachant.

Un territoire convoité...


On retrouve sur son territoire des traces d’occupation humaine dès le Paléolithique et le Néolithique, puis, à l’Age du Bronze et du Fer. Viendront ensuite les Celtes, les Germains, les Romains… jusqu’à la fondation du château fort de Luxembourg, sur le rocher du Bock, noyau de la future ville de Luxembourg en 963. Le pays vécut successivement sous souveraineté bourguignonne, espagnole, française, autrichienne et à nouveau française. La création du Grand-Duché fut décidée au congrès de Vienne en 1815 et établie, sous sa forme actuelle d’état autonome en 1839.



Luxembourg-Ville, une capitale intense...


Appelée Luxembourg-Ville, pour la distinguer du pays ou d’Stad « la Ville » en luxembourgeois, c’est aussi la plus grande ville du pays avec 115 000 habitants. Surnommée autrefois « la Gibraltar du nord » en raison de sa forteresse, elle est devenue aujourd’hui une ville active, 5ème place financière européenne, cosmopolite et verte de par l’étendue de ses jardins, vergers et parcs. Son bâti particulier, sur plusieurs niveaux, à cheval entre deux vallées, induit deux parties de ville, la « haute » et la « basse ».

La ville « haute » : fortifiée

C’est la ville historique, perchée sur un plateau rocheux à 300 m au-dessus du niveau de la mer. Entourée de vallées étroites et des rivières Alzette et Pétrusse, enjambées de ponts, qui sont autant d’ouvrages d’art, tels entre autres le pont Adolphe ou le viaduc Pulvermuhle, elle offre de splendides points de vue. On y raconte que le comte Sigefroi, premier comte du Luxembourg, épousa Mélusine, et que celle-ci trahie par son époux se jeta dans les flots de l’Alzette et disparut. Elle ré-apparaitrait sur le rocher du Bock tous les sept ans… Entre légendes, patrimoine et architecture militaire, patrimoine religieux médiéval ou Renaissance, industriel, contemporain… les angles de visite ne manquent pas.



Il faut se promener lentement de rues en places, du vieux quartier aux fortifications édifiées par Vauban, -qui fit de la ville la « Gibraltar du Nord » figurant au rang d'une des plus importantes forteresses d'Europe au 17eme siècle-, classées au Patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1994, les casemates creusées dans la roche, passer devant le Palais Grand-Ducal, édifice Renaissance et résidence actuelle du Grand-Duc, que l’on peut voir parfois se mêler à l’animation des rues piétonnes, et continuer ensuite sur les Places de la Constitution, Guillaume II, d’Armes, de l’Europe, lieux de rencontre des Luxembourgeois et y savourer café, pâtisseries raffinées ou y prendre l’apéritif, une tradition ici aussi.

A voir encore, le vieux Marché dit ’aux-Poissons’’, la cathédrale de Notre-Dame-de Luxembourg, liée à l’Ordre des Jésuites, le château de Septfontaines, maison de réception de la manufacture Villeroy & Boch datant de 1782. On suivra les traces de Goethe qui y séjourna en 1792 ou celles de Robert Schuman, l’un des pères fondateurs de l’Union Européenne, en visitant sa maison familiale et les nombreuses institutions européennes : la Maison de l’Europe, le Conseil de l’Union Européenne, le Parlement Européen, la Cour des Comptes, le Monument à sa mémoire entre autres. Incontournable, le plateau de Kirchberg ou le quartier des affaires se situe de l'autre côté de la vallée de l'Alzette.

Il s’est développé depuis la fin des années 80 en un quartier à l’architecture futuriste et en pleine expansion. On y retrouve la plupart des institutions européennes, culturelles telles la Philharmonie, le musée d'Art moderne/contemporain, le musée de la Forteresse et les plus grandes entreprises, notamment des secteurs financier et des télécommunications.


La ville basse : plus bucolique

En contre-bas, séparée de la vieille ville au sud, par la profonde entaille du ravin de la Petrusse, elle s’atteint par différents ponts, dont ceux, -parmi les plus marquants- Adolphe ou Grande-Duchesse Charlotte. On l’atteint encore par des escaliers ou par - unique au monde - un ascenseur panoramique en verre qui relie le parc Pescatore situé au centre ville au fond de la vallée de l’Alzette.

Le trajet gratuit, s’effectuant sur 71 mètres de hauteur offre un point de vue assez incroyable. Trois quartiers occupent les vallées : Grund où l’on peut admirer l’Abbaye de Neumünster, classée au Patrimoine de l’Unesco, Clausen et Pfaffenthal. Ces quartiers très pittoresques sont appréciés pour leur tranquillité comme pour les flâneries dans les ruelles pavées du 11eme siècle, autour de bâtiments du 16eme siècle ou au bord de l’eau, les nombreux bars et restaurants et une vie culturelle riche.


Balade dans 3 régions, entre nature harmonieuse ponctuée d’étapes...


La Moselle Luxembourgeoise : bercée par la rivière

La Moselle, l’un des principaux cours d'eau du Luxembourg, traverse le pays sur 39 km pour y former une frontière naturelle avec l'Allemagne. Cette belle vallée est réputée pour ses coteaux, son vignoble en pente et pour ses vins. De grands blancs tranquilles, de cépages entre autres Riesling, Auxerrois ou Pinot Gris, d’une grande finesse d’élaboration, des Crémants aussi et de très bons rouges, charpentés, de cépages principalement de Pinot noir. L'arrière-pays présente de larges plantations d'arbres fruitiers servant à la production de jus frais, liqueurs et Schnaps. Flore et faune s’y épanouissent.



Schengen : le berceau de l'Europe sans frontières

C'est dans le village viticole de Schengen, que fut signé en juin 1985 l'un des plus importants accords de l'histoire européenne : Le traité de Schengen. La vie de ce petit village de 600 habitants en fut bouleversée. Visites de présidents et personnages d’état et cérémonies s’y succédèrent et s’y succèdent encore et des milliers de touristes viennent chaque année, visiter le Musée Européen ou le Monument mémoriel. Site web : www.visitschengen.lu

Les Ardennes Luxembourgeoises : la région de Éislek

La région dévoile l’histoire médiévale du pays avec des ruines de fortification et des châteaux imposants parfaitement conservés ou restaurés dans les villages de Vianden, Bourscheid ou Esch-sur-Sûre. Dans le village de Clervaux, le château du 15e siècle, l’église romane et le monastère des Bénédictins de Saint-Maurice et de Saint-Maur forment un ensemble où s’arrêter vraiment.



A la Cité de l’Image, établie dans le château, lieu très impliqué dans la photographie, on peut admirer la plus grande exposition photographique du monde «Family of Man». Elle se compose de 503 photographies de 273 photographes de 68 pays, rassemblées par Edward Steichen, photographe et peintre américain d'origine luxembourgeoise (1879- 1973) pour le Museum of Modern Art de New York (MoMA).

Présentée pour la première fois en 1955, l’exposition se veut un manifeste pour la paix et l’égalité fondamentale des hommes à travers la photographie humaniste d’après-guerre. Après un voyage autour du monde dans plus de 150 musées, la dernière version intégrale de l’exposition s’est installée en 1994 au Château de Clervaux de façon permanente. Elle a attiré plus de 10 millions de visiteurs et fait partie des documents inscrits dans le registre de la Mémoire du Monde de l’Unesco depuis 2003. On en ressort troublé...



Dans cette région, la nature s’exalte encore entre forêt, hauts-plateaux, vallées, sentiers pédestres et pistes cyclables et au nord : les Parcs Naturels de l’Our et de la Haute-Sûre. 

Adresses : Château de Vianden : Montée du Château, 9408 Vianden www.vianden-info.lu, www.castle-vianden.lu / Château de Clervaux 9378 Clervaux Tél. +352 92 96 57 - www.destination-clervaux.lu et www.steichencollections.lu

La Petite Suisse Luxembourgeoise : la région Mullerthal


Le Mullerthal doit cette appellation à son paysage vallonné rappelant la Suisse. Mais c’est avant tout un biotope exceptionnel marqué par des formations rocheuses. C'est la composition de la roche et son érosion qui ont contribué à la création de ce paysage typique de cette région. Victor Hugo y aima le château de Beaufort bâti entre les 11 et 17eme siècles et sa liqueur de cassis « Cassero de Beaufort » produite sur place…

Adresses : Château de Beaufort : 24 Rue du Château 6310 Beaufort. Tél. : +352 83 66 01 www.beaufortcastles.com / Le Mullerthal Trail emmène le randonneur sur 112 kilomètres à travers une région vallonnée, parsemée de formations rocheuses. Site web : www.mullerthal-trail.lu




Notre Carnet d’adresses


Hôtel Simoncini : central

Bien situé, ce qui est son principal atout avec un gentil accueil et une jolie salle où l’on sert les petits-déjeuners. Adresse : 6 rue Notre Dame 2240 Luxemburg, tél. +352 22 28 44 - www.hotelsimoncini.lu

Hôtel Le Place d’Armes ***** : élégant et contemporain

Très bel établissement tant pour la partie hôtellerie que pour la partie restauration. Accueil et service impeccables. Terrasse arborée et bar à rhums ! Adresse : 18, Place d'Armes 1136 Luxembourg, tél. +352 27 47 37 - www.hotel-leplacedarmes.com

Golf & Country Hotel Clervaux ****

Un Resort de classe entouré d’un vaste parc. Golf et piscine. Adresse : Mecherwee 22 9748 Eselborn/Clervaux, tél. +352 92 93 95 - www.golfcountry-hotel.com

Restaurant Apdikt

Orchestré par le Chef Mathieu Van Wetteren; ce lieu est singulier. On adore sa cuisine gastronomique créative. Adresse : 1, rue des Martyrs 8442 Steinfort, tél. +352 26 30 50 87 - www.apdikt.eu

Restaurant Yves Radelet

Situé dans le Parc Naturel de l'Our, dans le village de Drauffelt, le restaurant est situé dans une grange rénovée, mélange de pierre, bois et métal. La cuisine est ouverte, on sert des plats du terroir et quant aux fromages, ils sont fabriqués dans la Ferme-Fromagerie de la Maison. Adresse : 11 Duerefwee 9746 Draufelt, tél. +352 26 90 36 57 - www.yvesradelet.com

Restaurant Becher Gare

Une auberge romantique installée sur le site de l’ancienne gare de campagne au bord de la rivière et de la forêt. La cuisine généreuse de terroir avec la fameuse Bouchée à la Reine. Une halte pour se ressourcer dotée d’une micro-brasserie. Un coup de cœur ! Adresse : 1, Bécher Gare 6230 Bech, tél. +352 26 78 42 40



Des succulentes adresses à Luxembourg Ville...


Pâtisserie Oberweis : A connaître absolument. Une tradition datant de 1964 pour la création de pâtisseries et chocolats artisanaux.La Maison Oberweis fait partie de l'identité gastronomique luxembourgeoise et est fière d'être fournisseur de la Cour. Coup de cœur ! 5 boutiques. Site web : www.oberweis.lu

Chocolat House : Pour les petits et grands gourmands. Passionnée, Nathalie Bonn a ouvert cette ravissante boutique en face du Palais Grand-Ducal, dans un bâtiment du 15ème siècle. Site web : http://chocolate-house-bonn.lu

Autres adresses : Pâtisserie Namur - www.namur.lu / Maison Kaempff-Kohler - www.kaempff-kohler.lu / Luxembourg House Concept Store - www.luxembourghouse.lu

Un vignoble valorisé

Réparti entre 3 groupements de producteurs : Domaines Vinsmoselle rassemblant 6 caves coopératives et 450 adhérents -  les Vignerons Indépendants fédérant 52 Domaines et des Producteurs-Négociants. Le vignoble est prolixe au Luxembourg et les vignerons fiers et heureux de leurs vins reconnus par les amateurs du monde entier.

Notre sélection : blanc, rouge et crémant : Domaine Henri Ruppert. Un futur bon millésime - 1 um Markusbierg 5445 Schengen, tél. +352 26 66 55 66 - www.domaine.ruppert.lu / Domaine Cep d’Or -15, route du Vin. 5429 Hëttermillen, tél. + 352 76 83 83 - www.cepdor.lu / Duhr Frères - Domaine et bar à vins - 25, rue de Niederdonven 5401 Ahn, tél.+ 352 76 07 46 - www.duhrfreres.lu

Ramborn Cider Haff ’made in Luxembourg’’

Le cidre était très consommé autrefois au Luxembourg. L’idée de faire revivre cette boisson traditionnelle datant de l’époque romaine et de créer la première usine à cidre du pays en utilisant les fruits des jardins locaux, date de 2014. Aujourd’hui, cette jeune entreprise a remporté plusieurs prix internationaux et propose plusieurs références de cidre ou de poiré labellisées bio, local, artisanal et en produit 1000 HL par an. Adresse : 23 Duerfstrooss 6660 Born, tél. +352 26 72 92 04 - www.ramborn.com


Pratique


Langues : Trilingues, les Luxembourgeois parlent leur langue nationale ainsi que le français et l’allemand. L’anglais y est aussi courant.

Papiers : La carte d’identité ou un passeport pour un séjour inférieur à 3 mois.

Y aller : En avion : 1 heure de vol depuis Paris / En Train : à 2 heures de Paris par la Gare de l’Est.

Pour en savoir plus :


Consulter le site web de l'Office de Tourisme du Luxembourg en France : www.visitluxembourg.com

(Crédit Photos : Office de Tourisme du Luxembourg en France, Exclusief.be LFT, Roman Schonfeld LFT, Pulsa Pictures LFT, Paul Hilbert / LFT, Schengen asbl / LFT, Jonathan Godin / LFT, Danielle Thille / LFT).


À lire aussi